Club
06/07/2021 - 18:12

Club ACO - Nouveau président de la délégation territoriale 35 : Christian Clouard

La délégation territoriale ACO d'Ille-et-Vilaine a depuis peu un nouveau président : Christian Clouard. Ce jeune retraité raconte son parcours et ses ambitions pour la DT 35.
Club ACO - Nouveau président de la délégation territoriale 35 : Christian Clouard

Qui êtes-vous ? Quelle est votre histoire avec l'ACO ?

Au niveau professionnel, j'ai travaillé dans la distribution de matériel agricole. J'ai été créateur et dirigeant actionnaire principal d’une société de distribution à l'enseigne Espace Emeraude. Jusqu'à ma retraite, j'étais actionnaire et administrateur de ce groupe national. Ma retraite a débuté depuis peu : c'était le 1er septembre 2020 !

A côté, je suis passionné d’automobiles depuis le plus jeune âge. Mes premières 24 Heures du Mans, c'était en 1971 avec mes parents. Je suis assidu de la course depuis 1998 et fidèle à Le Mans Classic depuis 2002. J'ai effectué de nombreux stages de pilotage à l’ACO, dont le dernier en mai 2021. Je suis membre ACO depuis 2003, et membre du Club des Amis des 24 Heures du Mans depuis 2013.

Je suis particulièrement passionné de voitures anciennes et sportives, surtout en lien avec la classique mancelle. Heureux propriétaire d’une AC ACE Bristol de 1959, d’une Porsche 993 4S de 1996, d’une Lancia Aurelia B20 de 1955 et d’une MG B GT de 1968. Pour ces quatre voitures, un modèle similaire - préparé course bien sûr - a couru les 24 Heures du Mans !

Comment est venu votre engagement dans la délégation territoriale ? Pourquoi devenir président ?

Sachant que j'allais être beaucoup plus disponible à compter de septembre 2020, j'avais lancé un message à l'ACO disant que j'étais prêt à m'investir bénévolement. C'est ainsi que Pierre Fillon m'a ensuite contacté. Je n'ai jamais exprimé de voeu en particulier et notamment celui d'être président de DT, mais le calendrier de la délégation a permis cela, avec le souhait de Didier Rissel de quitter sa fonction et celui de Louis Monnier, son successeur à la présidence, de ne faire qu'un court intérim afin de se consacrer pleinement à sa mission de responsable de la commission Patrimoine, au vu de la proximité du centenaire des 24 Heures du Mans en 2023.

Quels sont vos objectifs pour la DT ? Quels axes souhaitez-vous développer ?

Mes souhaits, autant que mes objectifs, sont bien sûr de porter haut les couleurs de l'ACO dans mon département et plus précisément d'oeuvrer à rapprocher les membres de l'association, au niveaux local et national. Là, mes convictions sont que l'univers des voitures anciennes (mais pas que) est un très bon levier, sur le terrain, pour conquérir de nouveaux membres parce qu'il peut rassembler de nombreux publics, avec des valeurs comme la convivialité, la préservation du patrimoine automobile... De plus, les amateurs de voitures anciennes ont tous les âges et vivent leur passion en solo ou en famille. On retrouve, lors d'évènements, à la fois des passionnés d'automobiles, mais aussi de motos ou encore de véhicules utilitaires. Comment rêver de plus beaux catalyseurs que Le Mans Classic et le centenaire des 24 Heures du Mans pour voir ce public rejoindre les rangs de l'ACO ?

Aussi, la réflexion que je pourrais apporter à mon club serait : comment attirer encore plus nos membres sur le site du circuit en dehors des grands rendez-vous annuels lors de rassemblements moins formels ? A ce titre, j'avais beaucoup apprécié en 2015 la fête de l'ACO réservée aux membres, leur famille et leurs amis ! En fait, je suis de ceux qui émettent des idées ou des suggestions !

En ce qui concerne ma délégation, elle est déjà constituée de personnes très compétentes et de longue expérience. Ma modeste ambition est d'unir nos forces, d'animer et d'entretenir un bon esprit d'équipe. Les animations que nous pourrons mettre en place en Ille-et-Vilaine pour faire rayonner l'ACO, à compter de 2022, seront choisies en équipe d'ici fin septembre. A ce titre, je vais demander à rencontrer sur leur terrain les présidents de nos départements voisins afin de profiter de leur expérience et pourquoi pas de certaines synergies locales.