Club
23/04/2021 - 08:00

Club ACO - Il collectionne toutes les miniatures des 24 Heures du Mans

Le Manceau et membre ACO François Blomme-Petton est un véritable fan des 24 Heures du Mans. Il collectionne depuis tout petit les voitures en miniature de la course. Cette passion lui a déjà fait acquérir 3 850 véhicules de tous types.
Club ACO - Il collectionne toutes les miniatures  des 24 Heures du Mans

Dès l’entrée dans le salon, l’ambiance 24 Heures du Mans s’impose. Une reproduction du circuit Bugatti est au sol, une passerelle Dunlop trône en haut d’une pile de petites voitures de course. François Blomme-Petton feuillette des tableaux de chiffres. Ces listes affichent le résultat d’une passion dévorante : 2 796 voitures des 24 Heures du Mans différentes, 3 852 miniatures tous véhicules confondus.

La plupart sont entreposés dans la dépendance au fond du jardin. Les voitures sont toutes restées dans leur boîte d’origine, à l’abri de la poussière. François Blomme-Petton a acquis la plupart des miniatures des 24 Heures du Mans disponibles sur le marché. Les absentes le sont car « soit elles n’existent pas, soit elles sont trop chères, soit elles sont en kit - et je n’aime pas les monter », expose le membre ACO.

Un Blomme sur le circuit depuis 1939

Une voiture coûte 65 €, sauf les Ferrari, à 105 €. Parfois, le collectionneur enchérit sur internet pour certaines. Mais il n’a « jamais mis plus de 120 € » dans une miniature. « Traquer celles qui manquent, c’est un vrai plaisir. » L’homme reste à l’affût des véhicules de la célèbre course d’endurance mais a aussi enrichit sa collection par des voitures “type Le Mans’’, comme celles des 24 Heures de Daytona ou des 12 Heures de Sebring. 

Sa passion des 24 Heures du Mans a débuté tout jeune. Il foule pour la première fois le circuit manceau à 4 ans, avec ses parents. Depuis, il n’a manqué une édition que deux fois, en 2018, et en 2020 bien sûr. Cependant, « un de mes fils y était car il est prestataire pour l’ACO depuis quelques années. Donc, il y a eu un Blomme sur le circuit sans discontinuer depuis 1939 - date à laquelle mon père a commencé à y aller ! »

Reconstituer les grilles de départ

La collection des miniatures a démarré dès sa découverte de la classique mancelle. En 1966, ses parents lui offrent une voiture de course, une Ferrari Dino Mercury. Puis, chaque année, le petit garçon en reçoit une nouvelle. Il en veut toujours plus : « Je voulais reconstituer une vraie grille de départ ! » Les voitures lui font revivre la course, ressentir de nouveau le spectacle, remonter dans l’histoire des 24 Heures du Mans.

Le passé de la mythique course d’endurance, François Blomme-Petton le connaît sur le bout des doigts. Les équipes, les véhicules, les péripéties de la compétition, les pilotes… Il n’a pas de voiture favorite mais une période préférée : celle de son enfance. Il ressent une pointe de nostalgie à l’évocation de ces années, mais « je n’aime pas lorsqu’on entend que les compétitions étaient mieux à cette époque-là ». Car, pour lui, ces dernières années, « il y avait plein de courses à l’intérieur de la course, et une très belle ambiance ». Il voit le futur de la classique mancelle d’un très bon œil : « Nous avons enfin eu des annonces officielles des constructeurs. Tous reviennent, même Ferrari. L’avenir est radieux ! » Et donc celui de sa collection également !

Comme François, vous souhaitez partager votre passion ou une expérience ? N'hésitez pas à contacter le Club ACO au 02 43 40 50 60 ou à clubaco@lemans.org