Club
14/04/2021 - 17:00

Automobile – Une signalisation pour matérialiser les angles morts

Les véhicules de plus de 3,5 tonnes doivent désormais être équipés d’autocollants indiquant les angles morts. 10% des accidents mortels de piétons sont dus à un angle mort.
Automobile – Une signalisation pour matérialiser les angles morts

Vous les avez peut-être remarqué sur la route. Depuis le début de l’année 2021, les véhicules de plus de 3,5 tonnes (poids-lourds, bus, cars) ainsi que les véhicules lourds étrangers circulants sur le sol français sont soumis à une nouvelle réglementation. En effet, ces derniers doivent désormais apposer une signalisation matérialisant leurs angles morts afin de mieux les indiquer aux usagers vulnérables qui circulent à proximité.

De ce fait, cette signalisation doit être visible sur les côtés ainsi qu’à l’arrière du véhicule. De manière générale, elle doit être posée entre 0,90m et 1m50 du sol, sauf cas particuliers. Elle doit être apposée de manière à ne pas gêner la visibilité des plaques et inscriptions réglementaires du véhicule, des divers feux et appareils de signalisation ainsi que le champ de vision du conducteur.
En cas de non-respect, cette obligation est sanctionnée par une contravention de quatrième classe, soit une amende de 135€, pouvant être minorée ou majorée.

Les véhicules lourds sont plus hauts que les autres. Cette élévation crée quatre angles morts pour le conducteur. Il s’agit de zones situées hors du champ de vision du conducteur d’un véhicule :

  • A l’avant, en-dessous du pare-brise ;
  • Sur les côtés du véhicule ;
  • A l’arrière (sous la lunette arrière pour les autobus et autocars).

Le saviez-vous ?

  • 3% des accidents mortels sont dus à un angle mort.
  • 10% des accidents mortels de piétons sont dus à un angle mort.
  • 3% des accidents mortels d'usagers d'un deux-roues motorisé sont dus à un angle mort.
  • 8% des accidents mortels de cyclistes sont dus à un angle mort.

Les conseils de l’ACO 

  • Si vous circulez à deux roues 

Etablissez un contact visuel avec le conducteur, ne le dépassez jamais par la droite, ne cherchez jamais à le dépasser s’il manœuvre et ne vous arrêtez jamais sous ses rétroviseurs ou à leur hauteur.

  • A pied

N’utilisez pas votre téléphone portable, avancez-vous prudemment sur la chaussée, assurez-vous d’avoir un champ de vision dégagé et manifestez votre intention de traverser.

Source : sécurité-routière.gouv.fr