24h Motos
21/02/2018 - 13:00

L'esprit des 24 Heures Motos vu par William Hurel, mécanicien du TMC35

Passion, légende, rassemblement, performance, références. À eux cinq, ces mots résument l'esprit des 24 Heures Motos. Spectateurs, pilotes, team managers, mécaniciens, commissaires, nous avons demandé aux acteurs de la course à quoi se résume l'esprit des 24 Heures Motos pour eux.
L'esprit des 24 Heures Motos vu par William Hurel, mécanicien du TMC35

William Hurel est mécanicien au sein du TMC35. Cette équipe bretonne compte cinq participations aux 24 Heures Motos et engage une Yamaha R1 en catégorie Superstock. Âgé de 28 ans, William a déjà quatre participations aux 24 Heures Motos en tant que mécanicien. Il est d'ailleurs un ancien élève-mécanicien du Junior Team Le Mans Sud Suzuki, promotion 2010. En 2016 et 2017, il faisait partie du Falcon Racing. Il livre sa vision de l'esprit 24 Heures Motos.

On ne peut pas participer aux 24 Heures Motos sans mécaniciens, sans pilotes, sans cuisiniers ou sans kinésithérapeutes
William Hurel

« Pour moi, les 24 Heures Motos se résume à une bonne ambiance au sein d'un team mais avec l'omniprésence de la compétition car sur une épreuve comme celle-ci, il ne faut pas faire d'erreurs. J'adore les courses d'Endurance parce que l'ensemble des membres du team est impliqué. On ne peut pas participer aux 24 Heures Motos sans mécaniciens, sans pilotes, sans cuisiniers ou sans kinésithérapeutes. Chaque membre est important. Lorsqu'on participe à ce type d'épreuve, il y a une certaine fierté qui se dégage de nous car nous sommes acteurs d'une course de légende. Je suis mécanicien moto dans la vie de tous les jours mais la compétition, c'est vraiment un monde différent. »

Chaque week-end et certains soirs de la semaine, après la journée de travail, William Hurel et les autres membres du TMC35 travaillent d'arrache pied afin de préparer la Yamaha R1 #35 pour la prochaine édition des 24 Heures Motos (sous réserve d'invitation par le Comité de Sélection de l'Automobile Club de l'Ouest). « J'appréhende les 24 Heures Motos sereinement. Nous sommes d'ores et déjà bien préparés et les premiers tours de roues en diront plus sur notre potentiel », ajoute le mécanicien.

PHOTO : William Hurel est mécanicien au sein du TMC35. Il a récemment rejoint l'équipe bretonne après avoir fait partie du Falcon Racing ou du Junior Team Le Mans Sud Suzuki.