24h Le Mans
Le 16/12/2017 09:00

Rebellion Racing fête ses dix ans en 24 voitures liées aux 24 Heures du Mans

Alors qu'elle annonçait son retour dans la catégorie LMP1 aux 24 Heures du Mans, l'écurie Rebellion Racing célébrait mercredi dernier en Suisse ses dix ans lors d'une soirée inaugurant l'exposition de 24 voitures dont l'histoire est liée aux 24 Heures du Mans, y compris l'Audi R18 de Marcel Fässler et la Porsche 919 Hybrid de Neel Jani, respectivement victorieuses en 2011 et 2016.

Rebellion Racing fête ses dix ans en 24 voitures liées aux 24 Heures du Mans

C'est Noël avant l'heure pour les habitants de Lausanne et de ses environs qui peuvent découvrir gratuitement jusqu'au 20 décembre dans les locaux de Speedy Garage (l'équipe Rebellion Racing a porté le nom de Speed Racing Team Sebah), situés à Romanel-sur-Lausanne, 24 joyaux qui ont disputé les 24 Heures du Mans entre 1955 et 2016 : la doyenne, la MG EX182 du Suisse Hans Waeffler, 17e en 1955 côtoie ainsi la petite dernière, la Porsche 919 Hybrid lauréate en 2016.

Parmi les 24 bolides, presque tous pilotés par des Suisses, figurent en bonne place les montures, anciennes ou actuelles et dans leur jus, de la formation Rebellion Racing, rebaptisée Vaillante Rebellion pour la saison 2017 : deux Spyker, deux Lola, une R-One LMP1 et l'Oreca 07 qui a permis à l'équipe d'être sacrée dans la catégorie LMP2 en Championnat du Monde d'Endurance (FIA WEC) à l'issue des 6 Heures de Bahreïn.

Liste des autres voitures exposées :

  • Porsche 906 Carrera 6 identique à celle de Jo Siffert (et Colin Davis), 4e des 24 Heures du Mans 1966
  • Ford GT40 de Ronnie Bucknum et Richard Hutcherson, 3e des 24 Heures du Mans 1966
  • Lola T70 identique à celle de Jo Bonnier, Suédois résident Suisse, (et Masten Gregory), abandon aux 24 Heures du Mans 1969
  • Lola T280 identique à celle de Jo Bonnier (Gérard Larrousse et Gijs van Lennep), abandon aux 24 Heures du Mans 1972
  • Porsche 908/3 identique à celle de Bernard Chenevière (Juan Fernandez et Francisco Torredomer), 5e des 24 Heures du Mans 1973
  • Porsche 911 Carrera RSR de Bernard Chenevière, Peter Zbinden (et Michel Dubois), 7e aux 24 Heures du Mans 1974
  • Sauber C5 d'Eugen Strähl et Peter Bernhard, abandon aux 24 Heures du Mans 1977
  • Sauber C5 de Marc Surer, Eugen Strähl et Harry Blumer, non classée aux 24 Heures du Mans 1978
  • Chevron B36/ROC de Laurent Ferrier (Michel Pignard et Lucien Roussiaud), 11e (1e de sa catégorie) aux 24 Heures du Mans 1978
  • Porsche 935 de Manfred Schurti, du Lichtenstein, (et Hans Heyer), abandon aux 24 Heures du Mans 1979
  • Cheetah G601 de Mario Luini, Sandro Plastina et Philippe Roux, abandon aux lmjh 1979
  • Porsche 911 GT2 de Toni Seiler, homonyme du champion de ski autrichien, (Larry Schumacher et Michel Ligonnet), abandon aux 24 Heures du Mans 1997
  • Une Ferrari 333 SP des 24 Heures du Mans 1998
  • Courage LC70 de Marcel Fässler, Harold Primat (et Philipp Peter) de Swiss Spirit, abandon aux 24 Heures du Mans 2006
  • Oreca 01 à moteur hybride de Steve Zacchia (Jan Lammers et Casper Elgaard) de Hope Racing, abandon aux 24 Heures du Mans 2011

Photo (Bertrand Cousseau / ACO) : La Courage LC70 de Swiss Spirit aux 24 Heures du Mans 2006.

News history Dernières actualités