24h Motos
18/04/2019 - 11:00

Manfred Kremer (Motobox Kremer Racing) : « Ce qui m’enthousiasme c’est la compétition »

L’équipe allemande Motobox Kremer Racing fête ses vingt ans de présence aux 24 Heures Motos, à l'occasion de la 42e édition de la classique de l'endurance. Ce team, pilier du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC, est tenu de main de maître par un homme aussi effficace que discret : Manfred Kremer. À 59 ans, cet ancien mécanicien revient sur l’épopée de Motobox Kremer Racing aux 24 Heures Motos et livre ses ambitions pour la course à venir.
Manfred Kremer (Motobox Kremer Racing) : « Ce qui m’enthousiasme c’est la compétition »

Comment êtes-vous venu à l’Endurance ?

« Au début, j’étais spectateur. Ensuite avec des copains, nous avons remporté le championnat allemand d’Endurance en 1998. J’étais alors mécanicien et nous avons décidé d’évoluer et de voir plus grand. En 1999, nous avons participé aux 24 Heures Motos. Nous sommes arrivés au Mans avec notre caisse à outils et une Suzuki 600 GSX-R blanche. Une personne a apporté des roues, deux autres des carénages puis un réservoir et c’est comme ça que nous nous sommes classés 18e du classement général pour notre première participation. C’était un super résultat et, avec le recul, je me dis que c’était quand même quelque chose. »

Votre équipe fête ses 20 ans de présence aux 24 Heures Motos cette année. Lorsque vous regardez votre parcours, que ressentez-vous ?

« Le championnat est beaucoup plus professionnel. Aujourd’hui, il est impossible de débarquer ici seulement avec une caisse à outils et espérer faire un résultat. Notre équipe a évolué avec le Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC et nous sommes toujours là. Nous avons un très beau stand, une équipe qui travaille en parfaite harmonie, nous avons participé aux 8 Heures de Suzuka à plusieurs reprises, c’est une belle évolution et j’en suis fier. Je n’aime pas trop voyager parce que j’ai peur de l’avion mais l’Endurance m’a fait découvrir le monde au-delà du village où j’habite. »

Lorsque j’emprunte le tunnel qui passe sous la piste et qui mène au paddock, je me sens instantanément bien et à ma place
Manfred Kremer, team manager Motobox Kremer Racing

Que représente une participation aux 24 Heures Motos ?

« Ce qui m’enthousiasme c’est la compétition avec les autres équipes. C’est aussi se prouver à soi-même qu’on est capable d’accomplir de belles choses qui ne sont pas accessibles à tout le monde. L’Endurance est une aventure humaine. Ce n’est pas facile de gérer une trentaine de personnes durant une semaine. C’est aussi une épreuve technique. Je suis un chef d’orchestre mais aussi un père en quelque sorte pour certains membres de l’équipe. »

Pour vos 21e 24 Heures Motos, à quelle position souhaitez-vous terminer la course ?

« Je pense que le top 15 du classement général nous est accessible. Toutefois, de par notre expérience, nous savons qu’ici tout peut arriver comme par exemple une chute dans les derniers instants de la course. Au Bol d’Or, nous nous sommes classés 9e du classement général. Une équipe comme la nôtre doit se montrer régulière et être bien préparée. Cela étant, il faut avoir un petit peu de chance et espérer que la météo soit favorable pour terminer à une bonne place. »

Quel est votre meilleur souvenir aux 24 Heures Motos ?

« J’ai beaucoup de bons souvenirs ici au Mans. Je dis toujours que les 24 Heures Motos sont à part. Le Bol d’Or est une belle épreuve, les 8 Heures d’Oschersleben se déroulent à domicile pour nous mais Le Mans tient une place particulière. Le circuit Bugatti est la référence de l’Endurance. Lorsque j’emprunte le tunnel qui passe sous la piste et qui mène au paddock, je me sens instantanément bien et à ma place. »

Nous l’avons dit, votre équipe fête ses 20 ans de présence aux 24 Heures Motos cette année. Etes-vous prêt à poursuivre pour 20 ans ? 

« Non, je ne veux pas déambuler dans le paddock à l’aide de béquilles (rires). Mon défi, c’est de faire encore cinq ans. Si le grand monsieur là-haut m’y autorise et que le portefeuille est encore assez plein alors je le ferai. Je suis toujours motivé. Dans ces conditions, je ne vois pas pourquoi j'arrêterais. »

Manfred Kremer vu par Geoffroy Dehaye, pilote du Motobox Kremer Racing

« Manfred fait partie des personnalités des 24 Heures Motos et du FIM EWC. C’est un team manager extrêmement à l’écoute et passionné. Je suis admiratif. Dans son équipe, tout fonctionne au feeling. Il se montre très attentionné envers ses pilotes et il veut que tout se passe bien pour que l’on prenne un maximum de plaisir à piloter. J’entame ma troisième saison avec Motobox Kremer Racing. Quand on se sent bien dans une famille, il n’y a pas de raison de changer. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRUCIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, ESSAIS PRE-MANS, MARDI 2 AVRIL 2019. Manfred Kremer, team manager de l'équipe allemande Motobox Kremer Racing. 

>> CALENDRIER DE L’AVANT COURSE DES 24 HEURES MOTOS : UN CADEAU PAR JOUR À GAGNER <<

INFO : LES 24 HEURES MOTOS REPROGRAMMÉES AUX 29 ET 30 AOÛT 2020