24h Le Mans
Le 03/10/2017 12:00

Les 24 Heures à la puissance 5000 (3) - Histoires du top 3

Il y a cinquante ans, le 11 juin 1967, AJ Foyt et Dan Gurney établissent le premier record de la distance à plus de 5 000 kilomètres. Parmi les 23 équipages ayant franchi ce cap depuis lors, les parcours du top 3 actuel des recordmen sont à la hauteur de leur performance et de la légende des 24 Heures du Mans.

Les 24 Heures à la puissance 5000 (3) - Histoires du top 3

Timo Bernhard, Romain Dumas et Mike Rockenfeller (2010), un record à l'usure - Tout d'abord dominée par Peugeot, la 78e édition des 24 Heures change radicalement de physionomie le dimanche matin, lors de l'abandon de la Peugeot 908 HDi FAP n°2 de Nicolas Minassian-Franck Montagny-Stéphane Sarrazin. Lancées à la poursuite de l'Audi des nouveaux leaders Bernhard-Duma Rockenfeller, les deux voitures restantes du constructeur français succombent à leur tour à un problème de bielle. Audi réalise son quatrième triplé en dix ans. Les trois vainqueurs signent leur première victoire sarthoise. Romain Dumas est à cette époque le premier Français à remporter les 24 Heures depuis onze ans, après la quatrième et dernière victoire de Yannick Dalmas en 1999.

Earl Bamber, Nico Hülkenberg et Nick Tandy (2015), le trio inattendu - L'histoire du deuxième équipage le plus rapide en course n'est pas banale. En 2015, il est au volant de la troisième Porsche 919 Hybrid engagée pour les WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps et les 24 Heures du Mans, en renfort de Romain Dumas-Neel Jani-Marc Lieb et Timo Bernhard-Brendon Hartley-Mark Webber, les équipages réguliers du constructeur allemand en Championnat du Monde d'Endurance. Parmi ces trois pilotes, Bamber et Hülkenberg disputent leurs premières 24 Heures, Tandy ses troisièmes... et tous trois pilotent pour la première fois un prototype LMP1 dans la Sarthe ! Et pourtant, ils pointent en tête du classement horaire de la neuvième heure de course jusqu'à l'arrivée. Nico Hülkenberg, qui a hérité d'un volant d'abord proposé au Français Jean-Eric Vergne puis à l'Espagnol Fernando Alonso, est le premier pilote de Formule 1 en activité victorieux dans la Sarthe depuis Johnny Herbert et Bertrand Gachot en 1991.

Helmut Marko et Gijs van Lennep (1971), destins croisés - Détenteurs du record de la distance 39 années durant, l'Autrichien et le Néerlandais ont connu un parcours diamétralement opposé après leur victoire mancelle commune. Après une troisième participation aux 24 Heures sur Alfa Romeo en 1972 (abandon), la carrière de Marko s'interrompt brutalement cette même année au Grand Prix de France de Formule 1. Alors qu'il est sixième, il perd l'usage d'un oeil, lorsqu'une pierre projetée par la Lotus d'Emerson Fittipaldi perfore la visière de son casque. Il est aujourd'hui responsable de la filière Red Bull, dont les casques du Suisse Neel Jani et du Néo-Zélandais Brendon Hartley, respectivement vainqueurs au Mans en 2016 et 2017, portent les couleurs. Quant à van Lennep, il poursuit une belle carrière aux 24 Heures, avec cinq top 5 en six participations - toutes sur Porsche - de 1970 à 1976. Il prend sa retraite sportive après une deuxième victoire mancelle en 1976, associé cette fois à Jacky Ickx.

 

En attendant un nouveau chapitre, cliquez ci-dessous pour en savoir plus sur les histoires du record de la disance aux 24 Heures du Mans (la liste complète des 23 équipages ayant atteint et dépassé les 5 000 kilomètres parcourus figure dans le deuxième chapitre) :

Les 24 Heures à la puissance 5000 (1) - L'évolution d'un record

Les 24 Heures à la puissance 5000 (2) - Le "club des 5000"

 

Photo (D.R. - Archives ACO) : En 2015, il n'aura manqué que deux tours à Earl Bamber, Nick Tandy et Nico Hülkenberg (de gauche à droite) pour battre le record de la distance aux 24 Heures du Mans.

News history Dernières actualités