24h Motos
27/12/2018 - 18:00

Hugo Clere (Junior Team Le Mans Sud Suzuki) rêve t-il du Dakar ?

Hugo Clere a récemment participé à une journée d'échange avec Romain Leloup, pilote manceau de rallye-raid. Cette rencontre organisée par l'Automobile Club de l'Ouest lui a t-elle donné envie de participer, un jour, au rallye Dakar ?
Hugo Clere (Junior Team Le Mans Sud Suzuki) rêve t-il du Dakar ?

Hugo Clere est âgé de 24 ans. Ce pilote compte quatre participations aux 24 Heures Motos. Pur produit de la vitesse moto, Champion de France Supersport (600 cm³) 2014, Hugo Clere s'est essayé au pilotage d'une moto de rallye-raid le temps d'un après-midi grâce à Romain Leloup, pilote manceau qui s'apprête à participer à son deuxième Dakar. Un baptême durant lequel, le pilote du Junior Team Le Mans Sud Suzuki est sorti de sa zone de confort et s'est montré à l'aise. « J'ai piloté la moto avec laquelle Romain a participé au Dakar 2018, une KTM 450. J'avais la pression car il s'était très bien débrouillé lors de son initiation sur piste. Au début, jétais crispé et stressé puis j'ai pris beaucoup de plaisir. Finalement ce type de moto est assez stable », confie Hugo Clere.

Peu de pilotes des 24 Heures Motos ont participé au Dakar lors de leur période circuit. Il est vrai que le rallye se déroulant à trois mois des 24 Heures Motos, les pilotes préfèrent logiquement se prémunir de toute blessure. On se souvient de Matthieu Lagrive qui avait pris le départ du Dakar en 2012 et pour qui le rêve avait tourné au cauchemar après une fracture du pied gauche. Puis, sillonner les pistes du Dakar équivaut à repartir de zéro ou presque. « C'est une épreuve à laquelle j'ai envie de participer mais après avoir vu la moto de Romain, je préfère regarder le Dakar à la télévision », sourit Hugo Clere. « C'est comme les 24 Heures Motos. Lorsqu'on arrive vers trois ou quatre heures du matin, on préfère regarder la course à la télévision », ajoute t-il.

Tout compte fait, si l'épreuve le fait quand même rêver, Hugo Clere n'envisage pas une participation au Dakar. Du moins, pas dans l'immédiat : « Avec la fatigue et le fait de devoir gérer la mécanique seul comme le fait Romain qui est engagé en catégorie malle moto, j'aurai vite des regrets. Toutefois, si un jour je suis parvenu à réaliser tout ce que j'avais envie d'accomplir en vitesse et en endurance, pourquoi ne pas y aller ? »

PHOTO : Hugo Clere au guidon de la KTM avec laquelle Romain Leloup a participé au Dakar en 2018.