24h Motos
20/09/2022 - 07:00

Gilles Stafler a conclu son aventure en endurance moto, la fin d’un parcours exceptionnel

À l’occasion du Bol d’Or, dernière manche de la saison 2022 du FIM EWC, le Team SRC Kawasaki participait à sa dernière course d’endurance. Son patron, Gilles Stafler, baisse le rideau sur une carrière de près de 40 ans.
Gilles Stafler a conclu son aventure en endurance moto, la fin d’un parcours exceptionnel

Celui qui a du « sang vert » dans les veines raccroche avec un palmarès extraordinaire : six victoires aux 24 Heures Motos, quatre succès au Bol d’Or et un titre de Champion du monde d’endurance 2018-2019 obtenu à Suzuka. Le moment le plus fort est sans nul doute la première victoire aux 24 Heures Motos 2010, sa première en tant que team manager. La carrière de Gilles Stafler est aussi indissociable de celle de son épouse, Isabelle, avec laquelle il a travaillé. Dans une interview accordée au quotidien Ouest-France, il confie : « On est ensemble depuis 36 ans. Elle fait un boulot extraordinaire. Si elle n’avait pas été là, je n’aurais pas continué. Mener ça tout seul c’est ingérable. La moto, c’est ma passion, mais par moments, je pense qu’elle a été plus passionnée que moi. Parfois j’aurai bien tiré le rideau. On s’est toujours soutenus l’un l’autre et cette aventure-là, sans elle, je ne l’aurai pas faite ».

Gilles Stafler a managé de nombreux pilotes. Citons, entre autres, Grégory Leblanc, quintuple vainqueur des 24 Heures Motos, Jérémy Guarnoni, Julien Da Costa, Randy De Puniet, Olivier Four, David Checa, Erwan Nigon ou Loris Baz. « À l’époque de Grégory Leblanc, Olivier Four et Julien Da Costa, je savais exactement à quel moment les envoyer en piste. Il y a aussi Mathieu Lagrive qui restera ancré dans le team ».

Ce week-end, à l’occasion de l’édition centenaire du Bol d’Or, la Kawasaki #11 du Webike SRC Kawasaki France s’est classée troisième du classement général. Un dernier podium pour saluer une carrière basée sur la détermination, la fidélité et les nombreux succès.