24h Motos
Le 10/01/2019 18:00

Alexis Masbou (Junior Team Le Mans Sud Suzuki) : « En Endurance, on en apprend toujours »

Interview avec Alexis Masbou (31 ans) qui rejoint le Junior Team Le Mans Sud Suzuki pour la prochaine édition des 24 Heures Motos (20-21 avril) et la suite du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC 2018-2019. Cet ancien pilote de Grand Prix en catégorie 125 cm3 aura pour coéquipiers Hugo Clere et Louis Rossi. Ensemble ils viseront la victoire en catégorie Superstock.

Alexis Masbou (Junior Team Le Mans Sud Suzuki) : « En Endurance, on en apprend toujours »

Vous rejoignez le Junior Team Le Mans Sud Suzuki pour les prochaines 24 Heures Motos (20 et 21 avril) et la suite du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC 2018-2019. Satisfait de cette titularisation?

« Je suis très heureux pour plusieurs raisons. D’abord parce que le Junior Team Le Mans Sud Suzuki fait partie des meilleures équipes d’Endurance et qu’elle possède beaucoup d’expérience dans cette discipline. De nombreux pilotes sont passés par cette équipe avant de rejoindre des structures officielles. Puis, je suis ravi de rejoindre Suzuki et de retrouver Hugo Clere et Louis Rossi, mes coéquipiers qui sont aussi deux amis. Ça laisse présager d’une belle saison. »

Aux 24 Heures Motos, on ne peut jamais se considérer comme un expert avant de nombreuses années

Alexis Masbou, Junior Team Le Mans Sud Suzuki

Quel type d’équipage allez-vous former avec Hugo Clere et Louis Rossi ?

« J’espère que nous formerons un bon équipage. Nous nous entendons très bien tous les trois. Avec Hugo, j’ai vécu l’une de mes plus belles expériences en Endurance lorsque nous avons remporté la catégorie Superstock du Bol d’Or en 2016 avec l’équipe Moto Ain. Depuis, nous avons partagé énormément de choses. Louis est un ami de longue date. Les retrouver au Junior Team Le Mans Sud Suzuki va nous permettre de bien travailler ensemble et de progresser. Il y aura une véritable émulation positive entre nous. Sur le papier, l’équipage que nous allons former est beau. Nous avons toutes les cartes en main pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Faire équipe avec deux copains c’est un avantage. Ils ont un bon état d’esprit, ils savent s’amuser toutefois ce sont deux pilotes extrêmement exigeants envers la moto et eux-mêmes. »

Il y a une dimension pédagogique au Junior Team Le Mans Sud Suzuki puisque chaque saison, dix élèves mécaniciens sont formés à la mécanique de compétition moto. Est-ce un atout important ?

« Je suis quelqu’un de très attentif à la formation des futurs mécaniciens. Je forme également de jeunes pilotes et des motards qui s’initient au pilotage sur circuit. L’idée de base de ce projet me plait énormément. Les élèves mécaniciens vont travailler avec deux anciens pilotes de grand prix et un autre expérimenté en Endurance. Cela va leur permettre de comprendre les exigences du haut niveau et celles des pilotes. Ça sera une bonne formation pour eux. »

Vous comptez deux participations aux 24 Heures Motos. Estimez-vous que ce soit suffisant pour gérer parfaitement cette course ?

« Je pense qu’en Endurance, on en apprend toujours. Les 24 Heures Motos sont tellement longues et difficiles physiquement qu’on ne cesse jamais de progresser. On ne peut jamais se considérer comme un expert avant de nombreuses années. Il faut toujours être concentré à 100% durant toute la semaine de la course.  Aujourd’hui, j’ai une bonne expérience des courses de 24 heures. Néanmoins, la prochaine édition des 24 Heures Motos va me permettre d’en apprendre encore plus. »

L’an passé, Alexis Masbou s’est classé 7e du classement général des 24 Heures Motos et 2e de la catégorie Superstock avec l’équipe Moto Ain et juste devant le Junior Team Le Mans Sud Suzuki.

News history Dernières actualités