24h Motos
Le 26/12/2017 18:00

40 ans de 24 Heures Motos : retour sur la première victoire du GMT94 en 2001

Si la première participation du GMT94 aux 24 Heures Motos remonte à 1993, l'équipe de Christophe Guyot aura dû attendre 2001 pour y décrocher sa première victoire. Cette année-là, le GMT94 est passé du statut d'outsider à favoris.

40 ans de 24 Heures Motos : retour sur la première victoire du GMT94 en 2001

Nous sommes en 2001. Trois grands constructeurs sont en lice pour la victoire : Honda avec sa 1000 VTR SP1 victorieuse un an plus tôt, Suzuki (représenté par le Suzuki Endurance Racing Team) et sa GSX-R 1000 puis Yamaha avec la R7. Comme il est de tradition aux 24 Heures Motos, de nombreuses équipes privées peuvent prétendre à une place d'honneur en cas de défaillance des machines officielles. De plus, la création de la catégorie Superproduction permet même à ces équipes de viser une place sur le podium. Parmi ces outsiders, il y a le GMT94 qui engage une Suzuki GSX-R 1000 pilotée par Christophe Guyot, Sébastien Scarnato et Nicolas Dussauge.

C'était un rêve qui se réalisait car de challengers un peu fous, nous sommes passés à favoris

Christophe Guyot, GMT94-Yamaha

Durant la course, le GMT94 rivalise avec les machines d'usines. L'équipe de Christophe Guyot profite de la chute de la Suzuki officielle et d'un problème de roue arrière sur la Honda pour prendre la tête et finalement s'imposer avec un tour d'avance sur la Honda du trio Charpentier/Foret/Gimbert. Un souvenir impérissable pour Christophe Guyot. Il confie : « Pendant des années j'écrivais dans le dossier de presse de l'équipe que tout était possible et réalisable. J'y ai toujours cru. Ce n'était jamais arrivé dans l'histoire des 24 Heures Motos qu'un team manager qui achète sa machine chez un concessionnaire et qui la pilote, remporte la course. Dans l'esprit de nos concurrrents et de la presse, nous n'étions pas favoris. Nous étions dans le rythme et nous avons également eu ce facteur chance. C'était donc un rêve qui se réalisait car de challengers un peu fous, nous étions passés à favoris ».

Que le chemin vers la victoire aux 24 Heures Motos fut long pour le GMT94. Un parcours notamment marqué par trois quatrième places entre 1997 et 2000 mais aussi des désilusions. « Durant toutes ces années, nous avons forgé la nécessité d'attaquer d'un bout à l'autre de la course. Nous n'avons jamais connu de course tranquille. Remporter les 24 Heures Motos, ça dépasse tout. C'est aussi fort que de remporter un grand-prix », martèle Christophe Guyot.

Christophe Guyot jouait le rôle de team manager et pilote. Une double casquette qu'il n'a jamais vécu comme une difficulté supplémentaire. « Aujourd'hui, je me demande comment ça a été possible. J'avais tellement envie de gagner que je ne voyais pas les difficultés que cela pouvait engendrer. Je voulais piloter, affoler le chrono et ne penser à rien d'autre. J'ai également eu des coéquipiers formidables. Il existait une grande complicité entre nous. J'avais confiance en Nicolas Dussauge tandis que Sébastien Scarnato était à la fois un conseiller et un ami », explique le team manager.

Cette victoire aux 24 Heures Motos 2001 a eu de grandes et belles conséquences pour le GMT94. En 2003, le GMT94 devient une équipe officielle Yamaha tout en gardant son indépendance. « Jean-Claude Olivier (ndlr, directeur de Yamaha France jusqu'en 2010) était vraiment touché par notre aventure humaine. C'est le seul patron de marque qui était capable de me comprendre car il avait été pilote. Il comprenait mon envie de piloter et était sensible au fait que j'aime ça », affirme Christophe Guyot.

Depuis cette première victoire, le GMT94-Yamaha a glané deux autres succès aux 24 Heures Motos avec Yamaha. D'abord en 2005 avec le trio Gimbert/Costes/Checa puis en 2017 avec David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio. Sans oublier, trois titres de champion du monde d'Endurance acquis en 2004, 2014 et 2017.

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, SAMEDI 14 AVRIL 2001, COURSE. La Suzuki GSX-R avec laquelle le GMT94 a décroché sa première victoire aux 24 Heures Motos.


Actualités associées


Gérard Jolivet : « Je me dis que j'ai eu de la chance »

Gérard Jolivet : « Je me dis que j'ai eu de la chance »

Fabien Foret : «  Je n'ai pas de regrets car je suis allé au bout de mon aventure »

Fabien Foret : «  Je n'ai pas de regrets car je suis allé au bout de mon aventure »

Brian Morrison : “Mes quatre victoires aux 24 Heures Motos sont des moments de fierté”

Brian Morrison : “Mes quatre victoires aux 24 Heures Motos sont des moments de fierté”

40 ans de 24 Heures Motos : quand le RAC41 monta sur la troisième marche du podium

40 ans de 24 Heures Motos : quand le RAC41 monta sur la troisième marche du podium

40 ans de 24 Heures Motos : retour sur la première victoire du SERT en 1982

40 ans de 24 Heures Motos : retour sur la première victoire du SERT en 1982

40 ans de 24 Heures Motos : 2000 et la seule victoire d'un moteur bicylindre

40 ans de 24 Heures Motos : 2000 et la seule victoire d'un moteur bicylindre

40 ans de 24 Heures Motos : quand Coluche soutenait l'engagement d'une Yamaha

40 ans de 24 Heures Motos : quand Coluche soutenait l'engagement d'une Yamaha

40 ans de 24 Heures Motos : la formidable épopée de Kawasaki entre 1990 et 2000

40 ans de 24 Heures Motos : la formidable épopée de Kawasaki entre 1990 et 2000

40 ans de 24 Heures Motos : Jean-Michel Bayle, un challenge relevé avec fierté

40 ans de 24 Heures Motos : Jean-Michel Bayle, un challenge relevé avec fierté