24h Motos
Le 06/03/2019 18:05

24 Heures Motos – Deux journées d’essais privés studieuses pour huit équipes

Ces deux derniers jours, huit équipes de la prochaine édition des 24 Heures Motos (20-21 avril) étaient présentes sur le circuit Bugatti pour leurs premiers essais. Elles ont procédé aux premiers réglages et emmagasiné de l’expérience en vue de la course.

24 Heures Motos – Deux journées d’essais privés studieuses pour huit équipes

Ces deux journées d’essais ont regroupé quelques-unes de meilleures équipes soutenues par les manufacturiers de pneumatiques Bridgestone et Dunlop. Celles-ci ont participé à leurs premiers essais sur le circuit Bugatti et ont fait face à toutes les conditions : piste sèche, humie ou séchante. Des circonstances qu’elles pourront rencontrer durant la course dont le départ sera donné par Jorge Viegas, président de la Fédération Internationale de Motocyclisme le samedi 20 avril à 15 heures.

Les équipes en piste étaient les suivantes : Suzuki Endurance Racing Team, Webike Tati Team Trickstar, YART-Yamaha, Fany Gastro BMW Motorrad by Mercury Racing, Junior Team Le Mans Sud Suzuki, Team R2CL Sun Chlorella, Honda Endurance Racing et Viltaïs Pierret Expériences.

Honda Endurance Racing a profité de ces essais pour offrir du temps de roulage à sa nouvelle recrue Randy De Puniet. Rappelons qu’il fera équipe avec Sébastien Gimbert et Yonny Hernández. « Mes premières impressions sur la moto sont bonnes. Je la connais un peu puisque j’ai participé aux 8 Heures de Suzuka 2018 avec cette machine même si elle était différente et engagée par une autre équipe. Pour ces essais, nous avions un nouveau kit électronique alors il a fallu dégrossir les réglages. Le but c’était d’avoir une moto saine. Malgré les conditions, nous avons fait du très bon travail et nous avons bien progressé », explique Randy De Puniet.

Le YART-Yamaha a fait rouler deux machines avec ses pilotes Marvin Fritz et Niccolò Canepa. L’équipe autrichienne a multiplié les tours sur piste sèche à un rythme très élevé. Elle a ensuite connu une chute (sans gravité) lorsque la piste était humide. « Nous avons travaillé sur la longévité de nos nouveaux pneumatiques. Bridgestone a effectué un travail acharné cet hiver. Niccolò et moi avons beaucoup roulé ensemble en piste. Je suis heureux de la manière dont se sont déroulés ces essais. Nous avions un rythme soutenu et nous nous sentons très bien sur notre moto », affirme Marvin Fritz.

Ambiance studieuse dans le stand du Suzuki Endurance Racing Team. Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black se sont montrés très actifs en piste sous l’œil attentif de Dominique Meliand, team manager emblématique de l’équipe mancelle.
Viltaïs Pierret Expériences poursuit son apprentissage de la catégorie Formula EWC (catégorie reine des 24 Heures Motos et du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC). « Au Bol d’Or, nous avons montré que nous pouvons être performants. Ces essais ont démontré que nous le serons davantage aux 24 Heures Motos. Nous travaillons étape par étape », confie Yannick Lucot, team manager de l’équipe. Les pilotes Florian Marino et Florian Alt étaient présents au guidon de la Yamaha #333 alors que leur coéquipier, Xavier Simeon, a participé à ces essais au guidon d’une moto d’essai de Dunlop (une Yamaha R1).
L’équipe Webike Tati Team Trickstar, transfuge de la catégorie Superstock, acquiert également de l’expérience avec sa Kawasaki ZX-10RR en configuration Formula EWC. Julien Enjolras, Kevin Denis et le pilote japonais Osamu Degushi se sont relayés au guidon de cette machine.

L’équipe tchèque Fany Gastro BMW Motorrad by Mercury Racing a tiré profit de ces essais pour tester de nouveaux pilotes. Parmi les candidats pour faire équipe avec Karel Hanika et Ondrej Jezek au guidon de la BMW S1000RR #21, le pilote français Alan Techer, vainqueur des 24 Heures Motos 2018 avec l’équipe japonaise F.C.C TSR Honda France.
Le Team R2CL est de retour aux 24 Heures Motos avec une Suzuki GSX-R 1000 totalement neuve. « Nous repartons de zéro mais nous avons un support technique qui nous permet de préparer une bonne moto pour la course », estime Cyril Cohen, team manager. Gwen Giabbani (vainqueur des 24 Heures Motos en 2009) pilote confirmé au guidon de la Suzuki #87 avec le sud-africain Clinton Seller, livre son ressenti à l’issue de ces essais : « Nous avons encore du travail de mise au point à effectuer mais le premier contact avec la moto est vraiment top. J’ai un très bon feeling. »

Les équipes des 24 Heures Motos seront de retour en piste les 2 et 3 avril prochains à l’occasion des essais pré-Mans. Elles effectueront la mise au point de leurs machines en vue de la course et des premiers essais officiels qui se disputeront à partir du jeudi 18 avril.  

News history Dernières actualités