24h Motos
Le 15/04/2019 18:00

24 Heures Motos-Anthony Loiseau essore la poignée de la Kawasaki du BMRT 3D Maccio Racing

Épris des 24 Heures Motos et du BMRT 3D Maccio Racing, Anthony Loiseau a le regard fixé vers le podium de la catégorie Superstock pour la 42e édition dont le départ sera donné samedi 20 avril à 15 heures.

24 Heures Motos-Anthony Loiseau essore la poignée de la Kawasaki du BMRT 3D Maccio Racing

S’il y a bien un pilote qui s’épanouit en Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC et aux 24 Heures Motos, c’est Anthony Loiseau. A 30 ans, ce vainqueur du Trophée Pirelli 600 en 2008 affectionne les valeurs associées aux courses de longue distance telles que l’esprit d’équipe ou la recherche de la performance dans tous les domaines. « Le championnat se professionnalise énormément et on se rapproche de plus en plus des courses de vitesse du point de vue du rythme et de l’intensité. De l’entente entre les coéquipiers à l’efficacité de l’équipe technique lors des ravitaillements, tout rentre en compte. C’est vraiment emballant », affirme celui qui a débuté aux 24 Heures Motos en 2011 et qui compte désormais huit participations.

Nous savons que le facteur chance compte sur une course de 24 heures et c’est quelque chose que nous ne pouvons pas prévoir à l’avance

Anthony Loiseau, BMRT 3D Maccio Racing

Cette 42e édition des 24 Heures Motos, Anthony Loiseau va la disputer au guidon de la Kawasaki #24 de l’équipe BMRT 3D Maccio Racing aux côtés de Jonathan Hardt et Jimmy Maccio. « C’est une superbe équipe composée principalement de jeunes. Nous avons quasiment tous le même âge. Jonathan et Jimmy sont des amis. Il y a une bonne émulation et nous sommes tous les trois dans le même rythme. Nous avons également beaucoup d’expérience sur cette épreuve puisque nous comptons 26 participations à nous trois », fait-il remarquer.
Lors du Bol d’Or, première manche de la saison 2018-2019 du FIM EWC qui s’est disputée en septembre dernier, Anthony Loiseau s’est fait remarquer grâce à ses bonnes performances au guidon de la Kawasaki #24. S’il a reçu des propositions d’autres équipes, le pilote varois est resté fidèle et loyal envers le BMRT 3D Maccio Racing. « À proposition égale, je préfère être dans une équipe conviviale et participer à la course avec des coéquipiers dont je connais le potentiel et en qui j’ai confiance. Cet hiver, il n’y avait aucune raison d’aller voir ailleurs ».

Quatrième de la catégorie Superstock lors du Bol d’Or, le BMRT 3D Maccio Racing et Anthony Loiseau comptent bien poursuivre sur leur lancée et se fixent un nouvel objectif ambitieux. « Nous visons le podium de la catégorie Superstock. Au regard du nombre d’équipes capables de gagner, prétendre à la victoire serait prétentieux. Nous savons que le facteur chance compte sur une course de 24 heures et c’est quelque chose que nous ne pouvons pas prévoir à l’avance. Pour moi, tout est réuni pour monter sur le podium », estime celui qui a pour devise : « qui essore la poignée finit toujours par gagner. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, ESSAIS PRE-MANS, MARDI 2 AVRIL 2 AVRIL 2019. Anthony Loiseau pilote de la Kawasaki #24 de l'équipe BMRT 3D Maccio Racing.

News history Dernières actualités