24h Le Mans
Le 07/05/2016 20:30

WEC - Audi vainqueur à Spa-Francorchamps au terme d'une superbe course

L'Audi R18 n

WEC - Audi vainqueur à Spa-Francorchamps au terme d'une superbe course

Comme on pouvait s'y attendre, la course des 6 Heures de Spa-Francorchamps WEC a été superbe ! Beaucoup de rebondissements, de bagarres, de pénalités, de touchettes, tous les ingrédients d’une course d’endurance.

LM P1, victoire Audi

Au final, Audi l’emporte avec l’Audi R18 n°8 pilotée par Oliver Jarvis, Loïc Duval et Lucas Di Grassi. Même si les pilotes se sont plaints du comportement de la voiture, le trio réussit à s’imposer après son résultat blanc à Silverstone.
La Porsche 919 Hybrid n°2 de Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb termine à la 2e place mais pour cette voiture aussi, la course n’a pas été simple, ralentie au début par des soucis au niveau du système hybride. Cependant, cela permet à l’équipage de conserver la tête du championnat après sa victoire en Grande-Bretagne. Le podium est complété par la R-One AER n°13 de Rebellion Racing avec Mathéo Tuscher, Dominik Kraihamer et Alexandre Imperatori au volant.

Et les autres LM P1 Hybrides ? Elles ont connu bien des soucis ! En tête la moitié de la course, la Toyota TS 050 Hybrid n°5 a été stoppée par des problèmes moteur et a bouclé un ultime tour afin d’être classée 26e. Elle est d’ailleurs suivie par la Porsche 919 Hybrid n°1 des champions du monde d'endurance en titre qui ont eu bien des malheurs avec deux crevaisons et un changement de boîte de vitesses !
La seconde Audi, la n°7 pilotée par Marcel Fässler, Benoît Tréluyer et André Lotterer, termine 5e. Les triples vainqueurs des 24 Heures du Mans ont connu eux aussi leur lot de «galères » avec des problèmes de vibration, une partie de l’avant à changer, des soucis de température et, pour conclure, deux accrochages avec l'Alpine A460 n°35 puis la Ligier JS P2 n°43 ! Pour finir, laToyota TS050 Hybrid n°6 a, elle, d’abord écopé d’un drive through pour avoir accroché la BR 01 LM P2 n°37 et a dû abandonner suite à une fuite d’huile et des soucis électroniques.

LM P2, Alpine de retour aux affaires 

Magnifique victoire de l’Alpine A460 Nissan Signatech Alpine n°36 de Stéphane Richelmi, Gustavo Menezes et Nicolas Lapierre avec un dépassement dans le dernier quart d’heure de toute beauté de l'ancien pilote Toyota LM P1! La voiture française, en délicatesse à Silverstone, l’emporte devant la Ligier JS P2 Nissan d’ESM n°31 et l’Oreca 05 Nissan n°45 de Manor. L’équipe britannique a été aux avant-postes avec ses deux autos (n°44 et n°45) tout au long de l’épreuve. Quant à la Ligier JS P2 RGR Sport by Morand n°43 vainqueur il y a trois semaines, elle termine 4e.

LMGTE Pro, le doublé échappe à Ferrari 

La catégorie a été la chasse gardée des deux Ferrari 488 Italia qui ont dominé tous leurs adversaires. La n°51 aurait dû l’emporter, tellement la voiture italienne était au dessus, mais un souci mécanique a mis fin aux espoirs de Gianmaria Bruni et James Calado, ce dernier, dépité, se tenant le casque à deux mains lors de l’arrêt de la voiture au stand.
C’est de nouveau la n°71 avec Sam Bird et Davide Rigon qui rafle la mise après Silverstone. La deuxième place est prise par la Ford GT n°67 de Marino Franchitti, Andy Priaulx et Harry Tincknell qui s’est pourtant accrochée avec la Ferrari n°83 en tout début de course. Il s’agit du premier podium de la Ford GT en Championnat du Monde d’Endurance. Après la victoire de la même voiture à Laguna Seca en WeatherTech SportsCar Championship le week-end dernier, il faudra compter sur la voiture américaine aux 24 Heures du Mans. L’Aston Martin Vantage n°97 a complété le podium.
A noter deux accidents dans cette catégorie : celui de l’Aston Martin Vantage n°95, pilotée alors par Nicki Thiim, qui a été percutée par la Gibson 015 S n°38 (qui a d’ailleurs reçu une pénalité pour cela). Un Full Yellow Course a même été déclenché ! Puis ce fut au tour de la Ford GT n°66 qui a percuté les pneus en haut du Raidillon. Avec des débris partout en piste, la Direction de Course a envoyé le safety car en piste. Mais plus de peur que de mal, Stefan Mücke, qui a été évacué au Centre Médical, indemne, s'en tire avec de simples contusions !

LMGTE Am, Aston Martin reprend le pouvoir 

L’Aston Martin V8 Vantage n°98 de Pedro Lamy, Paul Dalla Lana et Mathias Lauda a remporté la catégorie. Les trois pilotes devancent les vainqueurs de Silverstone, Emmanuel Collard, Rui Aguas et François Perrodo, sur la Ferrari 458 AF Corse n°83 qui a pourtant été pénalisé à deux reprises par un drive through pour non respect des limites de la piste. Pénalisé aussi de drive through, la Corvette C7.R n°50 Larbre Compétition signe son deuxième podium de l’année.

Cette deuxième course a livré pleins enseignements. Les pilotes ont multiplié les passe d'armes mais aussi les erreurs, les touchettes et ont été pénalisés à de nombreuses reprises par la Direction de Course. De plus, les LM P1 se sont révélées moins fiables (pour le moment). Maintenant, les 24 Heures du Mans (18 et 19 juin) sont dans toutes les têtes et la course mancelle, qui compte double au niveau de l’attribution des points, sera à n’en pas douter superbe ! 

David Bristol / ACO 

PHOTO : STAVELOT (PROVINCE DE LIEGE, BELGIQUE), CIRCUIT DE SPA-FRANCORCHAMPS, FIA WEC, 6 HEURES DE SPA-FRANCORCHAMPS WEC, SAMEDI 7 Mai 2016, COURSE. Première victoire de l'année pour Audi, de bon augure avant les 24 Heures du Mans. 

News history Dernières actualités