24h Le Mans
Le 28/10/2017 15:00

Toyota renforce sa collaboration avec Andrea Eskau, athlète paralympique

Depuis plusieurs olympiades, l’athlète paralympique allemande Andrea Eskau collectionne les médailles d’or. Elle associe ses exploits à sa collaboration avec Toyota Motorsport GmbH qui utilise son savoir faire issu du Championnat du Monde d’Endurance et des 24 Heures du Mans en particulier, pour lui fournir du matériel de haute qualité.

Toyota renforce sa collaboration avec Andrea Eskau, athlète paralympique

Andrea Eskau est une athlète paralympique allemande. Née le 21 mars 1971, elle a eu un accident de vélo sur le chemin de l’école à l'age de 17 ans. Touchée à la moelle épinière,elle a alors perdu l’usage de ses jambes, l’obligeant à se déplacer en fauteuil roulant depuis. Tournée très jeune vers le sport (triathlon et vélo), elle ne stoppe pas les compétitions en dépit de son handicap. Après son accident, elle commence par faire du basket en fauteuil, puis s’aligne en cross-country et en biathlon en 2009. Au quotidien, cette femme de 46 ans est psychologue.

Quelques années plus tard, elle trouva sa voie en "handbike", vélo adapté aux personnes handicapées. En 2008, soit 10 ans après son accident, elle remporte la médaille d’or à Pékin lors des Jeux Paralympiques en vélo sur route. Elle défend son titre quatre ans plus tard à Londres, où elle gagne également le contre la montre individuel. A Rio de Janeiro (Brésil), en 2016, elle remporte sa troisième médaille d’or en vélo sur route. Andrea Eskau est également attirée par les sports d’hiver si bien qu’elle remporte sa première médaille aux Jeux Paralympiques de Vancouver en 2010 en terminant 3e à l’épreuve de biathlon assis. A Sotchi, quatre ans plus tard, elle est sacrée championne olympique en Biathlon (6 kilomètres) et de ski cross-country (5 km).

Depuis cinq ans, l’athlète allemande travaille avec Toyota Motorsport GmbH (TMG) qui lui apporte son savoir faire au niveau de ses skis mais aussi de son vélo. La marque japonaise vient d’annoncer la prolongation de sa collaboration avec Andrea pour les années à venir, au moins pour les deux prochaines olympiades à Pyeongchang en Corée du Sud (hiver) en 2018 et à Pékin (été) en 2020. 

Cette collaboration avec Toyota Motorsport GmbH est même renforcée. Grâce aux technologies développées par Toyota, le poids du matériel d'Andrea Eskau a été réduit ce qui lui permet d'atteindre un niveau de performance plus élevé. La motivation de l’athléte allemande est incroyable, elle se concentre sur les ameliorations apportées à ses équipements tout comme un pilote poursuit continuellement l’évolution et l’amélioration de sa voiture de course pour améliorer ses temps au tour. « Physiquement, j’ai vite atteint un haut niveau de performance. J’ai néanmoins réalisé que l’équipement était extrêmement important à ce stade. A un moment, vous ne pouvez plus dépasser un certain point uniquement avec votre simple entrainement .J’ai rencontré les gens de Toyota Motorsport GmbH grâce à un ami et ils ont été incroyablement ouverts d’esprit. »

Pour sa nouvelle luge équipée de ski, les designers de TMG ont utilisé de la fibre de carbone pour l’alléger tout en conservant une certaine robustesse. Le résultat parle de lui même : une réduction de poids de 30 %. « Nous avons commencé ce processus en échangeant des idées. La première étape a été la luge qui m’a permis d’obtenir deux médailles d’or en 2014 à Sotchi. TMG a ensuite voulu aller plus loin en construisant une nouvelle luge qui est encore plus légère, plus fonctionnelle et qui correspond mieux à mes besoins. Cela veut dire que je peux d’avantage me concentrer sur le biathlon qui est la discipline de tir la plus difficile…. »

Encore une fois, et après Frédéric Sausset, premier quadri-amputé à participer et à franchir la ligne d’arrivée aux 24 Heures du Mans en 2016 au volant d’une Morgan, le sport automobile et, plus particulièrement, Le Mans prouvent de nouveau qu’ils sont un véritable laboratoire technologique. Les améliorations constantes apportées aux voitures de course rejaillissent sur le quotidien de chacun. 

Du côté sportif, Toyota sera dans une semaine en Chine pour les 6 Heures du Shanghai pour l’avant dernière manche du Championnat du Monde d’Endurance. La marque nippone a remporté la dernière épreuve qui s’est déroulée à Fuji, à domicile (TS050 Hybrid n°8 de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima) ! Les différents titres LMP1 ne sont pas encore attribués. Même si les chances de Toyota restent minces, rien n’est encore joué !

Citations et photos issues du communiqué de presse de TMG

News history Dernières actualités