24h Le Mans
Le 16/06/2018 20:25

Stéphane Sarrrazin : "Pour la première fois au Mans d'ART Grand Prix, je suis bluffé"

Après avoir pris le départ et effectué quatre relais de suite, le Français a passé le volant de la BR Engineering BR1 n°17 à Matevos Isaakyan en troisième position. Commentaires à chaud.

Stéphane Sarrrazin : "Pour la première fois au Mans d'ART Grand Prix, je suis bluffé"

Désigné pour prendre le départ, Stéphane Sarrazin aura fait honneur à sa grande expérience des 24 Heures lors des quatre relais enchaînés. « J’ai pris un bon départ qui m’a placé d’entrée en 3e position, expliquait-il à sa descente de voiture. Les pneus intermédiaires ayant tendance à monter en température, j’ai dû composer avec beaucoup de dégradation lors de mon premier relais. On a chaussé un autre type de gomme et tout est rentré dans l’ordre. La voiture est très bonne, et nous n’avons pas de problème. On pousse mais on ne se trompe pas d’adversaire, le nôtre s’appelle Rebellion pas Toyota. »

Un adversaire qui va mener la vie dure à la BR Engineering BR1 n°17 de SMP Racing partagée avec les deux néophytes russes Matevos Isaakyan et Egor Orudzhev. « C’est la première fois pour eux au Mans et ils sont arrivés très excités, poursuivait le français, mais ils commencent à comprendre combien cette course est énorme. Ils sont rapides, mais doivent canaliser leur énergie. Par chance, ils sont très ouverts et écoutent les conseils. Il y a beaucoup de monde en piste et il faut vraiment garder ses distances quand on double. La bataille en GT est rude, et les gars prennent beaucoup de risques. »

De conseils, l’écurie ART Grand Prix qui gère les voitures SMP et dispute ses premières 24 Heures du Mans est également preneuse. « Au Paul Ricard lors des premiers tests, c’était un peu difficile pour tout le monde, concluait-il avant d’aller se faire masser. C’était un peu inquiétant car tous les changements effectués étaient un peu lents. On pouvait sentir un peu de tâtonnement. La fois d’après, lors de la Journée Test, un grand pas en avant avait déjà été effectué mais, là, depuis le début de la semaine, c’est carrément impressionnant. Il y a évidemment des domaines que l’on peut améliorer mais, pour une première fois au Mans, une première fois avec ces voitures, je suis vraiment bluffé. Sébastien Philippe et son équipe font un super boulot. » Pourvu que ça dure…

News history Dernières actualités