24h Le Mans
Le 11/06/2016 18:00

Présentation des engagés - LM GTE Am : Scuderia Corsa (Ferrari 458 Italia) n°62

L’équipe Scuderia Corsa a découvert les 24 Heures du Mans l’an dernier. Avec bonheur puisque l’écurie américaine est montée sur la troisième marche du podium de la catégorie LM GTE Am pour son coup d’essai. Un résultat qui lui a donné envie de revenir…

Présentation des engagés - LM GTE Am : Scuderia Corsa (Ferrari 458 Italia) n°62

SCUDERIA CORSA (USA)

Propriétaire : Giacomo Mattioli
Base : Van Nuys (Californie USA)
www.scuderiacorsa.com

 

Résultats WeatherTech SportsCar Championship 2016 :
24 Heures de Daytona : 20e Nielsen/Balzan/Segal/Renauer (DNK/ITA/USA/DEU), Ferrari 488 GTD n°63 (6e GTD)
12 Heures de Sebring : 22e Nielsen/Balzan/Segal (DNK/ITA/USA), Ferrari 488 GTD n°63 (1e GTD)
Long Beach : DNC
Laguna Seca : 9e Nielsen/Balzan (DNK/ITA), Ferrari 488 GTD n°63 (2e GTD)
 

     L’équipe américaine Scuderia Corsa a participé pour la première fois aux 24 Heures du Mans en 2015 après avoir gagné une invitation suite à ses résultats 2014 en Tudor United SportsCar Championship et désormais du WeatherTech SportsCar Championship.

     Scuderia Corsa a été fondée en 2011 par Giacomo Mattioli, propriétaire des concessions Ferrari de Bevely Hills, Los Angeles et South Bay, et Art Zafiropoulo, avec lequel il détient Ferrari Maserati Silicon Valley. Le but de cette écurie est d’encadrer les besoins des clients de Ferrari aux Etats-Unis dans le cadre de courses d’endurance, mais aussi du North American Ferrari Challenge Series.

    En 2013, Scuderia Corsa remporte les titres Pilotes, Equipe et Constructeur GT pour Ferrari dans le Championnat Grand Am, en catégorie GT. L’équipe s’inscrit dans ce nouveau championnat en 2014, tout comme Bill Sweedler et Townsend Bell, un ancien espoir américain de la monoplace qui a ensuite bifurqué vers l’endurance. Si Scuderia Corsa obtient des résultats moyens aux 24 Heures de Daytona, le duo Sweedler/Bell, en compagnie de Jeff Segal, s’impose en GTD avec la Ferrari 458 Italia de l’ancienne équipe Level 5 Motorsports avant de terminer deuxième des 12 Heures de Sebring quelques semaines plus tard. La paire réitère à Watkins Glen et remporte la North American Endurance Cup (NAEC), mini-championnat regroupant les quatre course longues au calendrier du TUSC.

     En 2015, Scuderia Corsa engage une Ferrari 458 Italia dans la catégorie GTD (GT Daytona) du TUSC, mais aussi North American Ferrari Challenge Series et Pirelli World Challenge. Les bons résultats du duo Sweedler/Bell dans une Ferrari n’ont pas échappé à la structure californienne, qui le recrute pour la saison 2015. C’est avec une modeste 6e place à Daytona, mais une 3e place à Sebring que la paire, assistée une nouvelle fois de Jeff Segal, déboule aux 24 Heures du Mans, où la Ferrari 458 Italia est ornée du drapeau américain. Cette écurie s’inscrit dans la droite ligne des prestigieuses participations américaines du NART de Luigi Chinetti.
Le trio américain est ravi de découvrir les 24 Heures du Mans, même si le trajet pour assister à la Journée Test, obligatoire pour les pilotes néophytes, n’a pas été de tout repos : le jet privé que Bill Sweedler et Townsend Bell, qui participaient à la manche de Detroit du TUSC le samedi, est arrivé en retard et c’est d’un cheveu qu’ils ont pu monter dans le train vers Le Mans. La semaine du Mans s’est fort heureusement bien terminée pour le trio Sweedler/Bell/Segal qui est monté sur la troisième marche du podium de la catégorie LM GTE Am.
Ce n’était que le début de la formidable saison que le duo va vivre ! En effet, bien que le tandem Sweedler/T. Bell n’ait engrangé qu’une seule victoire de catégorie GTD en Virginie, il a décroché le titre Pilotes en fin d’année, tandis que Scuderia Corsa faisait de même au niveau des Equipes, offrant le titre Constructeur à Ferrari.

     En récompense, en 2016, Ferrari a confié à Scuderia Corsa l’opportunité de faire débuter la Ferrari 488 dans la catégorie GTLM (GT Le Mans), aux côtés de Risi Competizione. C’est par une quatrième place à Daytona que la nouvelle arme du constructeur transalpin a débuté sa carrière, avant de décrocher une deuxième place sur le mythique tracé de Laguna Seca.
En parallèle, la structure poursuit l’aventure en GTD avec la nouvelle Ferrari 488 GTD. Avec désormais l’expérience de l’épreuve mancelle et grâce au trio Sweedle/Bell/Segal, la Ferrari n°62 fera partie des favoris.

News history Dernières actualités