24h Le Mans
22/11/2019 - 19:00

Pierre Ragues (Signatech Alpine Elf) : « Nous allons vivre une superbe saison en LMP2 »

Si Pierre Ragues (35 ans) a participé à la dernière édition des 24 Heures du Mans, il porte désormais les couleurs de Signatech Alpine Elf en Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC. Celui qui compte 12 participations sur la classique mancelle est heureux de pouvoir se mêler à la bataille de la catégorie LMP2.
Pierre Ragues (Signatech Alpine Elf) : « Nous allons vivre une superbe saison en LMP2 »

Vous avez participé à la dernière édition des 24 Heures du Mans avec Duqueine Engineering. Il s’agissait de la première participation de cette équipe à la classique mancelle. Quel regard portez-vous sur ce premier engagement ?

« J’ai été impressionné par le niveau de préparation de l’équipe compte tenu de son implication récente en catégorie LMP2. Nous avions aussi Romain Dumas (19 participations aux 24 Heures du Mans dont deux victoires au classement général, ndlr) en chef d’orchestre. Il a beaucoup travaillé en amont avec les membres de l’équipe afin de les aider à appréhender cette course. Il faut rappeler que Duqueine Engineering n’était pas présent sur la première liste des engagés. Malgré ça, ils ont continué à travailler au cas où il y aurait un désistement et c’est arrivé. »

Avec vos coéquipiers Nicolas Jamin et Romain Dumas, vous vous êtes classés 12e du classement général et 7e de la catégorie LMP2. A 40 minutes du drapeau à damier, vous avez été victime d’une casse de la biellette de pince. Quel sentiment s’est emparé de vous à ce moment ?

« Le début de course avait déjà été compliqué parce qu’après 30 minutes de course, nous avions anticipé un arrêt au stand pour décaler notre stratégie car nous étions coincés dans le trafic puis nous avons directement été victime d’une crevaison avec notre train de pneus neufs. Nous avons effectué un tour de circuit au ralenti et nous avons plongé dans le classement. Nous avons effectué une belle remontée et nous nous battions pour la cinquième place de la catégorie LMP2 quand nous avons repris un coup de massue à 40 minutes de l’arrivée avec cette casse de la biellette de pince. C’était très difficile à vivre. Les 24 Heures du Mans sont magiques mais aussi cruelles parfois. Nous le disons chaque année, la course choisit son vainqueur. Quand on est sportif, c’est dur à admettre. »

Signatech Alpine Elf a beau être la référence en LMP2, il faut savoir se remettre en question.
Pierre Ragues, Signatech Alpine Elf

Pour cette nouvelle saison du FIA WEC, vous retrouvez Signatech Alpine Elf, une équipe avec laquelle vous avez déjà roulé en 2013 et 2017. C’était important pour vous de retrouver une équipe qui vous est familière ?

« J’ai toujours eu de bonnes relations avec l’équipe de Philippe Sinault. Nous avons remporté la catégorie LMP2 de l’European Le Mans Series ensemble en 2013 alors forcément ça a créé des liens. Lorsque Philippe m’a appelé cet été pour me proposer de rejoindre Signatech Alpine Elf j’ai sauté sur l’occasion. C’est magique de pouvoir repartir avec cette équipe. Je connais très bien son noyau dur et depuis 2017 l’équipe s’est vraiment structurée pour devenir la référence en LMP2. C’est clair que nous sommes favoris et nous allons tout mettre en œuvre pour conserver le Trophée Endurance FIA des équipes LMP2. »

Après trois courses, vous êtes troisième du Trophée Endurance FIA des équipes LMP2. Quel bilan dressez-vous de votre début de saison ?

« Nous faisons un début de saison difficile. Nous avons réalisé une très belle course aux 4 Heures de Silverstone (deuxième en LMP2, ndlr). La campagne asiatique ne nous a pas trop réussi. Nous avons beaucoup de difficulté à trouver les bons réglages sur des circuits atypiques. Au regard de cette situation nous sommes donc très contents d’être troisième. Ça peut arriver à toutes les équipes. Nous sommes tous mobilisés à 200% pour inverser la tendance. La semaine prochaine je vais passer du temps avec l’équipe pour comprendre. Signatech Alpine Elf a beau être la référence en LMP2, il faut savoir se remettre en question pour repartir de plus belle et jouer la victoire lors des prochaines manches du championnat. »

Alors il faudra compter sur vous pour la prochaine édition des 24 Heures du Mans (13-14 juin 2020) ?

« Signatech Alpine Elf a remporté la catégorie LMP2 des 24 Heures du Mans en 2019, 2018 et 2016. Il faudra compter sur nous. Il y a aussi beaucoup d’équipes qui montent en puissance en FIA WEC ou en ELMS. G-Drive Racing sera une nouvelle fois un grand rival, IDEC Sport pousse très fort et je pense que Duqueine sera de nouveau présent avec une plus grande expérience. Nous allons vivre une superbe saison en LMP2 et je suis très content de pouvoir me mêler à cette bagarre. »

PHOTO : Pierre Ragues, pilote de Signatech Alpine Elf en FIA WEC, lors de l'avant-première du film officiel des 24 Heures du Mans 2019.