24h Le Mans
10/06/2019 - 18:30

Norman Nato (RLR Sport/Tower Events) : « Une semaine intense où tout est grandiose »

Agé de 26 ans, Norman Nato s’apprête à participer à ses deuxièmes 24 Heures du Mans au volant de l’Oreca 07-Gibson #43 engagée en catégorie LMP2 par l’équipe RLR Sport/Tower Events. Le pilote français garde un souvenir impérissable de sa première expérience sur la classique mancelle et multiplie les expériences pour se forger une carrière de pilote de haut niveau.
Norman Nato (RLR Sport/Tower Events) : « Une semaine intense où tout est grandiose »

L’an passé, vous avez participé à vos premières 24 Heures du Mans au volant d’une Dallara P217-Gibson de SMP Racing. Quel souvenir en gardez-vous ?

J’en garde un très bon souvenir. On m’avait beaucoup parlé du Mans. J’ai pu me faire mon propre avis et, franchement, c’est magique. Il y a peu d’évènements dans le monde où l’on peut vivre de telles sensations, un tel plaisir et autant de difficultés. En piste comme en dehors, c’est très complexe ; néanmoins, je me suis régalé. Hélas, ça ne s’est pas passé comme je l’aurais voulu car nous avons terminé 10e de la catégorie LMP2.

Le Mans est une course légendaire. A quel moment l’avez-vous ressenti ?

Chaque jour est différent et extraordinaire. La première fois qu’on roule sur le circuit c’est très impressionnant. J’ai eu la chance de participer à plusieurs championnats de haut niveau et de piloter sur de nombreux circuits mais, Le Mans, c’est une course à part. Ce n’est pas que 24 heures de course, c’est une semaine intense où tout est grandiose et je suis vraiment content d’y participer encore cette année.

Si nous sommes encore de la partie après 20 heures de course, là, nous commencerons à prendre des risques
Norman Nato, RLR Sport/Tower Events

Comment s’annonce la course pour votre équipe ?

En général, je n’aime pas prédire - alors, sur une course comme celle-ci, je m’abstiens de toute prédiction. D’autant que nous pourrions rencontrer des conditions météo très difficiles. Nous allons faire au mieux comme toutes les autres équipes et tous les pilotes. Il faut d’abord aller au bout de la course pour ensuite espérer un résultat. Nous ne nous mettons aucune pression. Si nous sommes encore de la partie après 20 heures de course, là, nous commencerons à prendre des risques. Mes deux coéquipiers participent à leurs premières 24 Heures du Mans, alors ils n’ont pas de grandes attentes.

Après une carrière orientée vers la monoplace, vous relevez le challenge de l’endurance. Quels sont vos objectifs à plus long terme ?

« Mon objectif, c’est d’intégrer une équipe officielle. Cela dépendra de la future règlementation. Si des constructeurs s’engagent en endurance, ce serait une bonne opportunité pour moi car je suis un jeune pilote et je souhaite poursuivre mon engagement dans cette discipline. J’espère participer aux 24 Heures du Mans pendant encore de nombreuses années. »

 

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), 24 HEURES DU MANS, LUNDI 10 JUIN 2019, VERIFICATIONS ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES. Norman Nato s'apprête à participer à ses deuxièmes 24 Heures du Mans au volant de l'Oreca 07-Gibson #43 de l'équipe RLR Sport/Tower Events.

Actualités associées