24h Le Mans
13/06/2019 - 16:45

Le Mans Esports Series - Présentation de l’équipe SMP Racing

A l’occasion des 24 Heures du Mans 2019 - et pour la première fois - une épreuve virtuelle aura lieu pendant la grande semaine de course. Voici la présentation de l'équipe SMP Racing qui sera au départ.
Le Mans Esports Series - Présentation de l’équipe SMP Racing

L’équipe SMP Racing bénéficie d’une invitation pour cette finale des Le Mans Esports Series. La structure russe va se frotter à certains des meilleurs joueurs au monde lors de cette Super Finale, avec un trio de gamers fiers de représenter la Russie. Nous les avons rencontrés, alors que les qualifications sont en cours. 

Ruslan Sabitov

Membre de l'équipe olympique de skeleton 2014 et champion d'Europe 2014-2015, Ruslan Sabitov se souvient de sa toute première fois aux 24 Heures du Mans en jeu vidéo. C’était sur RFactor. « J’aime ce circuit car il permet d’atteindre des vitesses rapides, notamment avec le dernier secteur qui donne beaucoup d’adrénaline. J’aime autant la version avec que sans chicane » confie le joueur. Son expérience sur Forza Motorsport est réduite, mais il connaît le genre. Son tout premier jeu étant F1 Challenge 99-02, jeu connu pour les nombreux mods qui pouvaient y être ajoutés.

Aleksandr Kliuev

Aleksandr Kliuev a débuté avec les jeux vidéo de course sur Racing Simulation 3, une simulation très complète pour l’époque (2002) signée Ubisoft. Puis il a enchaîné avec Richard Burns Rally, autre jeu connu de la communauté pour être très difficile à maitriser. « Mon premier souvenir avec Le Mans, c’était avec Gran Turismo 5 ou 6. J’adore le circuit, il est légendaire. J’aime les circuits rapides, mais pas les circuits avec de grandes lignes droites et peu de virages. Par exemple, je ne suis pas fan de Monza. Je suis aussi amateur de circuits plus courts et rapides comme le Hungaroring ou Suzuka ».

Le pilote se dit fier de représenter la Russie sur la scène intenationale. « Avec SMP Racing, nous avons la chance de porter nos couleurs nationales et de faire connaître la scène esport. C’est encore embryonnaire chez nous, mais cela progresse vraiment vite ».

Egor Ogorodnikov

Egor Ogorodnikov s’est lancé dans les jeux de course automobile il y a deux ans seulement, avec Assetto Corsa. Puis, il s’est mis à l’assaut de iRacing, découvrant au passage le grand tracé de la Sarthe. « J’aime ce circuit rapide, difficile, surtout dans son ancienne configuration, qui permet d’atteindre des vitesses folles ». Aleksandr Kliuev a déjà participé à des courses d’endurance de 24 heures, et sait gérer la pression sur la durée. « Au Mans, c’est vraiment différent. Quand on y pense, avec des temps au tour proches de 4 minutes, ce circuit ne ressemble à aucun autre. C’est un vrai défi, et j’aime ça ».

 

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES DU MANS, LE MANS ESPORT SERIES 2019. La Russie sur la plus haute marche du podium des Le Mans Esports Series ?