24h Le Mans
Le 12/12/2017 16:00

Jordan Taylor redonne vie à la Cadillac "Le Monstre" des 24 Heures du Mans 1950

La semaine dernière, à l'issue du dernier jour d'essais de l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship, Jordan Taylor, troisième de la catégorie LMGTE Pro avec Corvette Racing aux 24 Heures du Mans cette année, s'est glissé derrière le volant d'une voiture devenue mythique : la Cadillac alignée dans la Sarthe par Briggs Cunningham en 1950 et surnommée Le Monstre.

Jordan Taylor redonne vie à la Cadillac "Le Monstre" des 24 Heures du Mans 1950

Si le premier exemplaire d'une Cadillac sort des usines de Detroit le 17 octobre 1902, il faut attendre 1950 pour qu'une création du constructeur américain prenne le départ des 24 Heures du Mans grâce à Briggs Cunningham. Inutile d'expliquer d'où vient le surnom de la Cadillac Spider qui franchira la ligne d'arrivée en 11e position aux mains du propriétaire de l'écurie associé à Phil Waters, juste derrière le Coupé de Ville arborant aussi les couleurs de la formation d'outre-Atlantique !

Désormais exposée au Revs Institute de Naples, dans le sud-ouest de la Floride, à l'image de toute la collection Collier, "Le Monstre" a été sorti du musée pour évolué sur quelques tours aux côtés de la Cadillac DPi qui a permis aux frères Ricky et Jordan Taylor de remporter l'édition 2017 des 24 Heures de Daytona et les 12 Heures de Sebring, puis d'être titrés en fin de saison. Au volant, le cadet, Jordan, victorieux en LMGTE Pro aux 24 Heures du Mans en 2015 dans une Chevrolet Corvette C7.R avec Oliver Gavin et Tommy Milner, pas peu fier d'avoir pu bouclé quatre tours du circuit de Daytona…

Photo (D.R. Archives ACO) : La Cadillac "Le Monstre" engagée par Briggs Cunningham aux 24 Heures du Mans 1950.

24 Heures du Mans 16/17 juin 2018 - billetterie

News history Dernières actualités