24h Le Mans
14/11/2019 - 17:00

Jean-Pierre Gagick (Automoto) : « Le Mans 66 c’est une histoire de vengeance »

Jean-Pierre Gagick, animateur de l’émission de TF1 Automoto a assisté à une projection exclusive du film Le Mans 66. Il livre ses impressions sur ce long métrage qui retranscrit le duel Ford-Ferrari aux 24 Heures du Mans 1966.
Jean-Pierre Gagick (Automoto) : « Le Mans 66 c’est une histoire de vengeance »

Vous avez vu le film Le Mans 66. Quelle a été votre réaction à l'issue de la projection ?

« Après avoir vu le film, j’étais très content parce que je suis très attaché à l’histoire et à Carroll Shelby en tant qu’homme. Son parcours est incroyable. Ce texan éleveur de poulet qui gagne les 24 Heures du Mans, qui a des problèmes cardiaques, qui construit cette Cobra à l’esbroufe et qui parvient à faire gagner la Ford GT40, c’est une belle histoire.
Le film est très fidèle à ce qui s’est passé en 1966. Finalement, c’est une histoire de vengeance puisque Henri Ford II veut racheter Ferrari qui l’envoie paître et il veut se venger en disant : je vais créer une voiture, je vais aller battre et humilier Enzo Ferrari sur ses terres, au Mans. Je redoutais que le film soit trop hollywoodien mais il n’en est rien. L’histoire est tellement folle qu’il n’y a pas besoin de faire grand-chose pour qu’elle soit efficace. »

Retrouve-t-on véritablement l’ambiance des 24 Heures du Mans dans les années 60 ?

« C’est très bien filmé. On se retrouve dans cette ambiance incroyable des années 60. Les 40 dernières minutes du film qui retracent les 24 Heures du Mans 1966 sont fantastiques. J’ai été subjugué. On est véritablement plongé pendant 2h40 dans ce qu’était la course automobile à cette époque et on retrouve véritablement l’ambiance des 24 Heures à cette période. C’est d’ailleurs une décennie de l’automobile que j’apprécie tout particulièrement. »

Quel regard portez-vous sur la réaction de Ken Miles interprété par Christian Bale à l’arrivée dans le film ?

« Le film retranscrit bien l’antagonisme de ce pilote qui est un petit peu une tête de mule mais qui se plie finalement aux exigences de Ford. On ne va pas raconter tout le film mais c’est une histoire triste et je sais que Carroll Shelby aura regretté toute sa vie d’avoir obéi aux consignes de Ford. »

Aviez-vous vu les précédents films qui évoquaient les 24 Heures du Mans ?

« J’ai dû voir Le Mans de Steeve McQueen une cinquantaine de fois. Si ce film est devenu culte aujourd’hui, il n'a pas du tout marché lorsqu’il est sorti. Néanmoins, il rend très bien hommage aux 24 Heures du Mans. J’ai vu Le Mans 66 avec des gens qui ne connaissent pas particulièrement la voiture. Ils sont complètement rentrés dans ce monde. C’est un bon moyen de se familiariser à la course automobile de l’époque. »

Le film Le Mans 66 réalisé par James Mangold est en salle depuis le mercredi 13 novembre 2019.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Au Musée des 24 Heures du Mans, une exposition temporaire intitulée « Le Mans 66, une course, un film » permet de revivre le formidable duel Ford/Ferrari, de découvrir ou redécouvrir des personnages emblématiques tel que le pilote Ken Miles ou l’ingénieux Carroll Shelby, de visiter les coulisses du film, de sa phase de production à sa réalisation, en passant par la création de décors historiques inspirés de la réalité et du mythique univers du Mans et de son circuit. Cette exposition se tiendra jusqu’au 23 février 2020.