24h Le Mans
Le 04/12/2017 18:00

Flashback 2017 - Toyota, la chasse continue

Les 24 Heures du Mans se sont une nouvelle fois refusées à Toyota, mais le constructeur japonais a malgré tout signé une belle campagne 2017, ponctuée par deux records et une fin de saison en fanfare. En attendant la victoire sarthoise tant espérée en 2018 ?

Flashback 2017 - Toyota, la chasse continue

Toyota a inscrit son nom dans le livre d'or des 24 Heures lors de la première séance qualificative de cette édition 2017, avec un nouveau record de la pole position, signé à près de 252 km/h de moyenne. Mais, comme souvent, et malgré la présence d'une troisième Toyota TS050 HYBRID dans la Sarthe, la loi des 24 Heures a défié la logique de la performance pure, avec deux abandons et un gros retard pour la voiture rescapée.

Si le titre des pilotes est finalement revenu au trio de Porsche Timo Bernhard-Earl Bamber-Brendon Hartley, Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima et leur Toyota TS050 HYBRID n°8 ont également marqué l'année à leur manière : avec cinq victoires en neuf courses, jamais un équipage LMP1 n'avait réalisé une telle moisson sur une saison du Championnat du Monde d'Endurance. Le Suisse, le Britannique et le Japonais ont remporté les deux premières (Silverstone, Spa-Francorchamps) puis les trois dernières (Fuji, Shanghai et Bahreïn) manches 2017.

Au volant de la n°7, Kamui Kobayashi et Mike Conway ont compté parmi les plus brillants chasseurs de pole positions de 2017. Nouveau venu en endurance, leur coéquipier argentin Jose Maria Lopez a connu un début de saison difficile, avec un accident à Silverstone qui l'a contraint à manquer la course de Spa, afin d'être dans les meilleures conditions pour les 24 Heures du Mans. Le triple Champion du Monde WTCC (Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme) signe tout de même deux podiums, au fil d'une année où il s'était lancé un double défi imposant le respect : en 2017, Jose Maria Lopez était débutant non seulement en prototype LMP1 chez Toyota, mais aussi en monoplace électrique chez DS Virgin.

Après avoir confirmé sa présence pour la Super Saison 2018-2019 du Championnat du Monde d'Endurance, en attendant d'en savoir plus sur ses équipages 2018. Cette dernière annonce est incontestablement très attendue, notamment après les essais effectués à Bahreïn par le double Champion du Monde de Formule 1 Fernando Alonso. Pour atteindre enfin l'objectif ultime du premier constructeur mondial de routières hybrides : la victoire aux 24 Heures du Mans.

 

Photo : Après avoir terminé les 24 Heures du Mans en huitième position, la Toyota TS050 HYBRID de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima terminera sa saison sur trois victoires consécutives.

News history Dernières actualités