24h Le Mans
Le 13/05/2018 16:45

ELMS - G-Drive Racing s'offre la victoire à Monza

On n'arrête décidément plus G-Drive Racing. Après une belle victoire le week-end dernier en LMP2 lors des Total 6 Heures de Spa-Francorchamps en Championnat du Monde d'Endurance (WEC), l'équipe russe gagne de nouveau, cette fois-ci en European Le Mans Series. Elle est désormais fait prête pour les 24 Heures du Mans...

ELMS - G-Drive Racing s'offre la victoire à Monza

L’Oreca 07-Gibson n°26 G-Drive Racing pilotée par Roman Rusinov, Andrea Pizzitola et Jean-Eric Vergne remporte ces 4 Heures de Monza, superbe course des plus animées. La voiture de sécurité a fait son apparition en piste à quatre reprises. La première suite à la sortie de piste de l’Oreca 07-Gibson n°39 de Graff pilotée par Alexandre Cougnaud qui a tapé la pile de pneus, suite à un souci technique, au 2e Virage de Lesmo. Ce fut ensuite au tour d’Enzo Guibbert de perdre le contrôle de son Oreca 07-Gibson n°40 (G-Drive Racing) managée aussi par Graff à la Chicane Ascari. La voiture est sérieusement endommagée et le travail ne va donc pas manquer avant la Journée Test des 24 Heures du Mans le 3 juin. La troisième a affecté la Norma M30 n°8 de DKR Engineering en LMP3 qui a heurté le rail de sécurité. Pour finir, un accrochage entre deux Ligier JS P3 (n°18 d’Yvan Muller Racing et la n°9 d’AT Racing)...

TDS Racing réalise un coup double puisque la n°26 est soutenue techniquement par l’équipe française et l’Oreca 07-Gibson n°33 de François Perrodo, Loïc Duval et Matthieu Vaxivière termine 2e devant une autre Oreca, la n°28 d’IDEC Sport (Paul Loup Chatin, Paul Lafargue et Memo Rojas).

En LMP3, le classement définitif semblait figé à quelques minutes de l’arrivée avec une probable victoire du double champion en titre LMP3, United Autosports. Cependant, la Ligier JS P3 n°11 d'Eurointernational est venue mettre tout le monde d’accord en devançant la n°13 (Inter Europol Competition) et la n°3 de l’équipe américaine.  

Le suspense n'a pas été à son comble en LMGTE où la Ferrari 488 GTE n°55 de Spirit of Race (Duncan Cameron, Matt Griffin et Aaron Scott) a dominé les débats. Pourtant, des pointures comme Marc Lieb, ancien vainqueur des 24 Heures du Mans 2016, Gianmaria Bruni, pilote officiel Porsche GT Team en WEC, et Andrea Bertolini étaient présentes. La victoire de la voiture italienne ravit bien évidemment les tifosis présents en Lombardie. Elle précède les Porsche 911 RSR n°77 (Proton Competition) et n°80 d’Ebimotors, cette dernière faisant ses premiers pas en Sarthe dans un mois.

Une bonne partie des LMP2 et presque toutes les LMGTE ont maintenant rendez-vous aux 24 Heures du Mans (16 et 17 juin) !

Le classement de la course

Photo : Jakob Ebrey Photography / ELMS 

Vidéo YouTube - ELMS Official 

News history Dernières actualités