24h Le Mans
24/08/2019 - 11:00

Aston Martin aux 24 Heures du Mans (4/5) – Les grandes dates 1989-2017

Le 21 juin 1959, Aston Martin signe ce qui reste encore aujourd’hui son unique victoire aux 24 Heures du Mans. Depuis le mitan des années 2000, le constructeur britannique, engagé pour la saison 8 du FIA WEC à Silverstone ces 31 août et 1er septembre, est devenu un acteur majeur des catégories GT, avec quatre victoires sarthoises de 2007 à 2017. L'objet de l'épisode 4 de la série consacrée à Aston Martin et les 24 Heures du Mans.
Aston Martin aux 24 Heures du Mans (4/5) – Les grandes dates 1989-2017

1989 – L’Ecurie Ecosse s’associe avec Aston Martin pour développer un prototype Groupe C. Costas Los, Brian Redman et Michael Roe terminent onzièmes, tandis que David Leslie, Ray Mallock et David Sears sont contraints à l’abandon. On ne reverra pas Aston Martin aux 24 Heures du Mans avant 2005.
PHOTO CI-DESSUS (ARCHIVES ACO / CHRISTIAN VIGNON) - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 10 & DIMANCHE 11 JUIN 1989. Partenaire d'Aston Martin, l'Ecurie Ecosse a signé deux victoires aux 24 Heures du Mans, en 1956 et 1957.

PHOTO CI-DESSUS (PHILIPPE CHEMIN / ARCHIVES ACO) - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, ARRIVEE, DIMANCHE 15 JUIN 2008. Déjà vainqueurs de leur catégorie en 2007, David Brabham et Darren Turner doublent la mise en 2008, associés cette fois à Antonio Garcia (13e du général).
2007 –
Pensionnaire régulière du top 10 depuis son retour dans la Sarthe (9e en 2005, 6e, 9e et 10e en 2006) l’Aston Martin DBR9 remporte en 2007 une victoire de catégorie assortie de la cinquième place du classement général pour David Brabham, Rickard Rydell et Darren Turner.

PHOTO CI-DESSUS (MICHEL JAMIN / ARCHIVES ACO) - LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, ARRIVEE, DIMANCHE 14 JUIN 2009. Les Lola-Aston Martin de Jan Charouz-Tomas Enge-Stefan Mücke (n°007) et Anthony Davidson-Darren Turner-Jos Verstappen (n°008) passent en formation serrée sous le drapeau à damier, respectivement en 4e et 13e positions. La n°009 de Stuart Hall-Peter Kox-Harold Primat a été contrainte à l'abandon.
2009 –
Aston Martin Racing passe en catégorie LMP1 avec un prototype Lola équipé du moteur de la DBR9, qui termine quatrième en 2009 et sixième en 2010. La marque est également associée au retour de James Bond au cinéma depuis que le comédien Daniel Craig a repris le personnage en 2005. Ainsi, de 2005 à 2011, les Aston Martin portent des numéros de course à trois chiffres arborant un double zéro, en référence au matricule 007 de l’agent secret créé par le romancier Ian Fleming. Cette numérotation disparait en 2012, l’année de la naissance du Championnat du Monde d’Endurance FIA, la norme de la Fédération Internationale de l’Automobile n’autorisant que des numéros de course à deux chiffres.

2014 – Revenue dans les catégories LMGTE Pro depuis 2012, Aston Martin remporte la catégorie LMGTE Am des 24 Heures 2014, avec au volant David Heinemeier Hansson, Kristian Poulsen et Nicki Thiim (19e du général).

2017 – Les dernières minutes de la 85e édition des 24 Heures voient une superbe lutte entre la Corvette de Jordan Taylor, leader de la catégorie LMGTE Pro, et l’Aston Martin de Jonny Adam. Ce dernier arrache la victoire à l’entrée de l’avant-dernier tour (17e du général).