24h Le Mans
13/06/2019 - 17:00

24 Heures du Mans - Sécurité : zoom sur les commissaires et les drapeaux (vidéo)

Garants de la sécurité des concurrents, les commissaires de piste des 24 Heures du Mans veillent au bon déroulement de l'épreuve et fournissent de précieuses indications aux pilotes grâce aux drapeaux qu'ils agitent.
24 Heures du Mans - Sécurité : zoom sur les commissaires et les drapeaux  (vidéo)

LES COMMISSAIRES DE PISTE

Reconnaissables à leur tenue orange, ils sont près de 1 600 commissaires de piste à oeuvrer sur le circuit des 24 Heures du Mans pour assurer le bon déroulement de l'épreuve.

Bénévoles indispensables, anges gardiens de la piste, ils sont formés par l'Automobile Club de l'Ouest. Leurs principales missions lors des compétitions sont :

  • assurer la sécurité des concurrents par la présentation des drapeaux appropriés
  • intervenir rapidement en cas d’incident (sortie de piste, accident, voiture qui prend feu...) et de procéder au tractage ou au soulevage des véhicules immobilisés dans les bacs à gravier ou sur la piste
  • remettre en état la piste (déblaiement des débris, balayage de la piste, utilisation d'absorbant...)
  • protéger les interventions, notamment médicales

Bras armé de la direction de course, ils en constituent aussi les yeux, en plus du réseau de caméras installé sur la piste. Ils informent ainsi en temps réel le directeur de course en établissant, si nécessaire, des rapports écrits. Ce rôle est d'autant plus important que des sanctions peuvent être décidées à l'appui de ces rapports.

LES DRAPEAUX

TRICOLORE

Agité par le starter, cette année S.A.S. la Princesse Charlène de Monaco qui succède à Rafael Nadal, il sert à donner le départ de l'épreuve et lance officiellement la course.

JAUNE

Il signale la présence d'un danger (débris sur la piste, sortie de piste...). Les pilotes ont l'obligation de ralentir et l'interdiction de dépasser jusqu'à la levée du risque signalé par un drapeau vert.

DOUBLE DRAPEAU JAUNE

Utilisé pour signaler la présence d'un danger très sérieux, il oblige les pilotes à ralentir fortement pour être en mesure de s'arrêter très rapidement. Les voitures ne sont pas autorisées à se dépasser. Le retour à la normale est signalé par un drapeau vert.

VERT

Il indique que la piste est libre après un secteur placé sous drapeau jaune et redonne l'autorisation aux pilotes de rouler à pleine vitesse et de dépasser.

BLANC

Il signale la présence d'un véhicule très lent sur la piste.

BLEU

Lorsqu'il est agité, il ordonne à un concurrent de se laisser dépasser par une voiture ayant un ou plusieurs tours d'avance.
Lorsqu'il est fixe, il prévient un concurrent qu'il est en train de se faire dépasser et qu'il doit être vigilant.

JAUNE ET ROUGE

Il signale un changement d'adhérence et que la piste, devenue soudainement glissante, peut surprendre les pilotes. Il est agité en cas de pluie ou de présence d'un liquide, comme de l'huile, sur la piste.

NOIR ET BLANC

Il avertit un concurrent de sa conduite non sportive. Après deux présentations, le pilote concerné peut se voir présenter un drapeau noir.

NOIR

Il place hors course un concurrent en raison de sa conduite non sportive (non respect du réglement ou des autres concurrents). Celui-ci a alors l'obligation de regagner son stand pour abandonner.

NOIR A DISQUE ORANGE

Il prévient un pilote qu'en raison d'une défaillance technique de sa voiture, il doit regagner son stand immédiatement pour procéder à une réparation ou abandonner.

ROUGE

Il interrompt immédiatement la séance (essais libres ou qualificatifs) ou la course. Les concurrents doivent réduire fortement leur vitesse et rejoindre la voie des stands. Les dépassements sont interdits.

A DAMIER

Il signale la fin de la séance ou de la course.

EN RESUME

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES DU MANS, MERCREDI 15 JUIN 2016, ESSAIS LIBRES. Un commissaire de piste agite le drapeau bleu ordonnant à un concurrent de se laisser dépasser par une voiture.