24h Le Mans
03/06/2019 - 19:00

24 Heures du Mans - Pierre Thiriet (Signatech Alpine Matmut) : « Nous sommes sereins »

Pour sa première saison au sein de l’équipe Signatech Alpine Matmut, Pierre Thiriet est en lice pour un doublé d’exception : une deuxième victoire consécutive en LMP2 aux 24 Heures du Mans dans le cadre d’une même saison. Un succès qui serait aussi synonyme de titre dans cette catégorie en Championnat du Monde d’Endurance. A la veille de ce grand rendez-vous, il fait le point sur cette belle histoire avec l’équipe de Philippe Sinault.
24 Heures du Mans - Pierre Thiriet (Signatech Alpine Matmut) : « Nous sommes sereins »

Une saison vue du podium - « Après plus d’un an de saison, nous arrivons à la veille de la dernière course en tête du championnat avec une très belle régularité, puisque nous avons terminé toutes les courses sur le podium. En outre, nous avons gagné la plus belle de toutes, les 24 Heures du Mans. Cela prouve que chaque personne fait parfaitement son travail, que rien n’est laissé au hasard. Ce que j’apprécie beaucoup dans l’écurie, c’est le professionnalisme et la sérénité. Les courses intercontinentales sont toujours quelque chose d’un peu nouveau pour moi, mais la sérénité de l’équipe me permet de les aborder tout aussi sereinement. »

Un trio de pilotes solide avec Nicolas Lapierre et André Negrao - « Nicolas est un personnage que j’apprécie particulièrement. J’avais eu l’occasion de le rencontrer pour une apparition ponctuelle pour une course que nous avions gagnée ensemble dans une autre équipe. Il amène lui-même beaucoup de sérénité, il n’y a jamais d’énervement, et il y a aussi un certain recul qui fait qu’on va pouvoir analyser les choses calmement. Avec Nicolas, on peut analyser beaucoup plus rapidement, car il sait ce qu’il faut pour bien régler une voiture et la rendre rapidement performante. J’ai vraiment appris à connaître André tout au long de cette Super Saison. Il a une très bonne pointe de vitesse et il fait très peu d’erreurs. Nous nous entendons bien tous les trois. C’est très important, non seulement sur la durée d’un championnat, mais aussi pour préparer une course de l’envergure des 24 Heures du Mans. »

Les 24 Heures du Mans sont une course un peu à part, qui constitue presque un championnat à elle toute seule.
Pierre Thiriet

24 Heures du Mans 2019, les enjeux d’une Super Finale - « Nous sommes sereins, car nous avons montré tout au long de cette Super Saison que nous avons toutes les cartes en mains pour briller, même s’il faut se remettre en question à chaque course. J’aborde ces 24 Heures du Mans 2019 de la même manière que celles que j’ai disputées précédemment. C’est une course vraiment particulière, où il faut rester concentré du début à la fin, avec comme premier objectif de ne pas faire d’erreur. Même si nous avons eu de bons résultats tout au long de la saison, nous abordons Le Mans comme quelque chose d’un peu à part, car c’est une course qui constitue presque un championnat à elle toute seule, où on a envie de vraiment bien faire. Pour ce qui nous concerne, après ce qui s’est passé l’année dernière, nous avons encore plus envie de confirmer (Signatech Alpine Matmut avait été déclaré vainqueur après disqualification de G-Drive Racing, Ndlr), avec cette fois la victoire le dimanche, la cérémonie du podium et la Marseillaise. En outre, nous représentons une belle marque française qui est soutenue par de très nombreux fans. Ce serait aussi un beau cadeau d’anniversaire pour André (André Negrao fêtera ses 27 ans le 17 juin, au lendemain de cette 87e édition des 24 Heures du Mans, Ndlr) ! »

Photo - LE MANS (SARTHE, FRANCE), PLACE DE LA REPUBLIQUE, 24 HEURES DU MANS, PESAGE, DIMANCHE 10 JUIN 2018 - Un an après leur succès en catégorie LMP2, PIerre Thiriet et ses coéquipiers André Negrao et Nicolas Lapierre (de gauche à droite) retrouveront l'ambiance de la grande semaine des 24 Heures du Mans avec une double ambition : la victoire en course et le Trophée Endurance FIA LM P2 en Championnat du Monde.

Actualités associées