24h Le Mans
14/06/2019 - 17:00

24 Heures du Mans - 5 chiffres à retenir après les qualifs du jeudi 13 juin

Les meilleures performances des deux soirées de qualifications en quelques chiffres-clés.
24 Heures du Mans - 5 chiffres à retenir après les qualifs du jeudi 13 juin

2 : c'est le nombre de voitures passées en dessous de la barre des 3’16 au tour.

Il s’agit des deux machines hybrides engagées par Toyota. 3’15’’497 pour la Toyota TS050 Hybrid #7 avec Kamui Kobayashi, et 3’15’’908 pour la Toyota TS050 Hybrid #8 et Kazuki Nakajima.

347,8 km/h : c’est la vitesse maximale la plus élevée enregistrée durant les soirées de mercredi et jeudi. 

Vitaly Petrov a atteint cette vitesse avec la BR Engineering BR1 - AER #11 de SMP Racing, tandis que Stéphane Sarrazin a lui été flashé à 346,7 km/h avec la voiture sœur (BR Engineering BR1 - AER #11 SMP Racing).

8 : c’est le nombre de voitures de la catégorie LM GTE Pro qui ont dépassé les 300 km/h en vitesse maximale lors de ces essais.

La Chevrolet Corvette C7.R #63 du Corvette Racing a été la plus rapide à 302,2 km/h.

13’’455 : c'est le temps qui a suffi à André Lotterer pour passer le secteur Porsche.

Le secteur Porsche est souvent cité par les pilotes comme étant l’un des plus exigeants sur le plan du pilotage pur. L’enchaînement de virages a été couvert en 13’’455 par André Lotterer (Rebellion R13 - Gibson #1 Rebellion Racing). Cela donne une moyenne de 276,1 km/h…

4 : c'est le nombre de LM GTE Pro qui se tiennent dans la même seconde à la fin des qualifications.

C'est l'Aston Martin Vantage #95 qui a signé le meilleur temps des qualifications en 3'48''000. Elle est talonnée, dans la même seconde, par la Ford GT #67, Chevrolet Corvette C7.R #63 et la Porsche 911 RSR #93.

 

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES DU MANS, ESSAIS QUALIFICATIFS, 12 JUIN 2019 : Après deux soirées d'essais qualificatifs, place à la plus grande course d'endurance au monde samedi, dès 15 heures.