Championnat de France Camions

Aux 24 Heures Camions, le nouveau Championnat de France Camions vivra sa 4ème manche pour un avant-dernier Grand-Prix décisif avant la finale d’Albi. Les courses promettent donc d’être animées et accrochées entre ces mastodontes de 1 050 à 1 200 chevaux. Si Anthony Janiec est l’actuel leader après le Grand-Prix de Nogaro, le Sarthois Thomas Robineau reste en embuscade, 3ème à seulement un point du 2nd Téo Calvet. Nul doute qu’il aura à cœur de briller sur ses terres.

Un Grand Prix exceptionnel, qui se disputera en 4 manches réparties sur le week-end, avec 30 camions engagés et une bagarre très serrée dans le peloton de tête, avant de jouer le titre de Champion de France à Albi les 12/13 octobre.

3 manches se sont disputées avant celle du Mans :

  • 18/19 mai             : Grand-Prix Camions du Castellet (83),
  • 22/23 juin             : Grand-Prix Camions de Nogaro (32),
  • 07/08 septembre : Grand-Prix Camions de Charade (63),
  • 28/29 septembre : 24 Heures Camions Le Mans (72),
  • 12/13 octobre       : Grand-Prix Camions d’Albi (81)

Les véhicules du Championnat de France sont issus de la série. Ces camions, dont la puissance avoisine les 1.200 chevaux pour les plus performants, sont modifiés en de nombreux points pour les adapter à la piste. Tout le superflu dans les cabines et sur le châssis est supprimé pour gagner du poids, les châssis sont rigidifiés et les suspensions spécialement conçues pour la piste.

Des équipements spécifiques à la compétition sont installés (siège baquet, arceaux de sécurité, coupe circuit, etc…). Lors des meetings de la Championnat de France, les camions participent à des essais libres, des essais qualificatifs (chronométrés), une séance de Warm-up le dimanche matin et quatre courses dans le week-end.

Caractéristiques des camions de course du Championnat de France :

  • Cylindrée : 13 litres maximum avec bride d’admission turbo de 65 mm maxi,
  • Chevaux : entre 1050 et 1200
  • Poids minimum : 5400 kg,
  • Répartition du poids 3300 kg mini sur essieu AV et 2200 kg sur essieu arrière,
  • Boîte de vitesses manuelle de série (et doit être actionnée par le pilote : Tipmatic,   EPS… interdit),
  • Système antiblocage interdit,
  • Système anti-patinage interdit,
  • Vitesse : pour des raisons de sécurité, la vitesse maximale autorisée en course comme en essais est de 160 km/h. Sans cette restriction, certains pourraient dépasser les 220km/h. Cette vitesse fait l’objet d’un système satellite de type GPS (qui fait office de «boîte noire» des camions). Grâce à ce moyen de contrôle très précis, toutes les vitesses sont enregistrées tant que le camion est sur le circuit. Toute une série de pénalités est prévue jusqu’à l’exclusion du pilote à la quatrième infraction constatée.

Programme prévisionnel samedi :

  • 09h00-09h30 : Essais libres 1
  • 11h00-11h30 : Essais libres 2
  • 12h55-13h10 : Essais qualificatifs 1
  • 13h15-13h25 : Superpôle
  • 15h30-15h55 : Course 1
  • 18h00-18h25 : Course 2
  • 21h05-21h50 : Epreuve Gymkhana

Programme prévisionnel dimanche :

  • 08h40-08h55 : Warm Up
  • 10h25-10h40 : Essais qualificatifs 2
  • 10h45-10h55 : Superpôle
  • 12h55-13h30 : Epreuve Mécanique
  • 14h55-15h20 : Course 3
  • 17h30-17h55 : Course 4
  • 18h00 : Proclamation du vainqueur des 24 Heures Camions Le Mans 2019

Les points

  Courses 1 & 3 Courses 2 & 4
1er 20 points 10 points
2ème 15 points 9 points
3ème 12 points 8 points
4ème 10 points 7 points
5ème 8 points 6 points
6ème 6 points 5 points
7ème 4 points 4 points
8ème 3 points 3 points
9ème 2 points 2 points
10ème 1 point 1 point