24h Le Mans
Le 08/07/2018 10:00

Vente aux enchères Le Mans Classic ou l’esprit d’équipe selon Artcurial Motorcars

Commissaire priseur et ancien pilote des 24 Heures du Mans (dix participations) pour le premier et Directeur Général d’Artcurial Motorcars pour le second, Hervé Poulain, Matthieu Lamoure et Pierre Novikoff forment un trio à la fois expert et enthousiaste qui, encore une fois, a mené de main de maître la traditionnelle vente aux enchères Artcurial du Mans Classic.

Vente aux enchères Le Mans Classic ou l’esprit d’équipe selon Artcurial Motorcars

Une vente aux enchères Artcurial est toujours un événement. Pas seulement par la rareté et l’originalité des lots proposés, qu’il s’agisse d’objets de collection ou de voitures, mais aussi par leur mise en espace et l’aisance naturelle de Matthieu Lamoure et d’Hervé Poulain.

La disposition des voitures à l’extérieur et à l’intérieur de la tente Artcurial trahit le goût de l’art contemporain chez Hervé Poulain, initiateur de la lignée des Art Cars aux 24 Heures du Mans. Formes et époques se mêlent harmonieusement sous le regard du très nombreux public qui se presse à l’accueil de la structure Artcurial. Matthieu Lamoure et Hervé Poulain ont également réservé une place de choix, à côté de leur estrade, à la grande star de cette vente, la Ferrari 365 GTB/4 Daytona de Luigi Chinetti Jr et Bob Grossman, cinquième des 24 Heures du Mans 1971.

« Une nouvelle vente, une nouvelle aventure ! » Tels sont les premiers mots de Matthieu Lamoure. Et lorsqu’il présente à sa gauche « l’immuable » (selon son propre terme) Hervé Poulain, ce dernier fait au micro un clin d’œil au code vestimentaire du Mans Classic… avant de tomber immédiatement la veste !

Photos ci-dessus (Dominique Breugnot / ACO) : La vente Artcurial

Commence alors une vertigineuse sarabande verbale. Si Matthieu Lamoure conduit la vente en présentant les lots, Hervé Poulain intervient immédiatement en contrepoint par un enthousiasme à la fois passionné et distancié. Alors que les enchères montent, Hervé Poulain s’adresse directement aux acheteurs potentiels, les apostrophant d’un « mes amis » lorsqu’il veut faire monter les enchères, évoquant malicieusement un tracteur Lamborghini : « imaginez-vous conduire ce tracteur dans le Bordelais ! » Ou s’amusant de l’écart générationnel avec Matthieu Lamoure : « je suis de la génération des R8 Gordini. »

Hervé Poulain, Matthieu Lamoure, mais aussi Pierre Novikoff, le troisième homme du trio des ventes aux enchères d'Artcurial Motorcars, ont également le sens de la référence. Ainsi, le premier coup de marteau tombe pour l’adjudication à 8 500 euros d’un ancien panneau kilométrique du circuit des 24 Heures. Et, ce contexte aidant, reviennent en mémoire les grands équipages de l’histoire des 24 Heures du Mans : Phil Hill-Olivier Gendebien, Jacky Ickx-Derek Bell, Frank Biela-Tom Kristensen-Emanuele Pirro, Marcel Fässler-André Lotterer-Benoît Tréluyer… Autant de légendes dont l’esprit ne cesse d’habiter Le Mans Classic et dont Matthieu Lamoure, Hervé Poulain et Pierre Novikoff figurent parmi les meilleurs ambassadeurs.

Photo (Dominique Breugnot / ACO) : Matthieu Lamoure et Hervé Poulain lors de la vente aux enchères Artcurial du Mans Classic.