24h Le Mans
11/02/2020 - 18:00

Thomas Laurent : « J’ai essayé la future Hypercar de Toyota sur simulateur »

Thomas Laurent (21 ans, trois participations aux 24 Heures du Mans) a rejoint l’équipe Signatech Alpine Elf pour la saison 2019-2020 du FIA WEC. Le vainqueur de la catégorie LMP2 des 24 Heures du Mans 2017, dresse un bilan de ce début de saison et évoque son rôle de pilote de réserve pour Toyota Gazoo Racing.
Thomas Laurent : « J’ai essayé la future Hypercar de Toyota sur simulateur »

Quatre courses de la saison 2019-2020 du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC ont déjà été disputées. Quel bilan dressez-vous de ce début de saison avec votre nouvelle équipe, Signatech Alpine Elf ?

« C’est un début de saison positif malgré les résultats qui ne sont pas à la hauteur de nos espérances. Nous avons bien débuté en terminant deuxième des 4 Heures de Silverstone et c’est notre seul podium pour l’instant. Nous avons un équipage assez homogène et compétitif. La voiture est fiable, nous n’avons rencontré aucun souci technique jusqu’à présent. Nous avons eu des difficultés à trouver les bons réglages en début de saison mais nous progressons car nous avons eu le temps de nous mettre dans le bain et de mieux nous connaitre. A Bahreïn nous avions un très bon rythme mais il faut reconnaitre que la concurrence est, jusqu’à présent, meilleure que nous. »

Signatech Alpine Elf défend son titre de vainqueur du Trophée Endurance FIA des équipes LMP2. Est-ce que ça change son approche des courses ?

« Ça peut éventuellement amener plus de pression mais, de l’intérieur, ce n’est pas quelque chose que je ressens. Je pense que le niveau de la catégorie LMP2 du FIA WEC a vraiment augmenté depuis quelques années. Il y a peut-être moins de voitures mais celles du top cinq peuvent toutes décrocher le titre. Il faut donc aller les chercher. Nous nous battons quasiment tous avec les mêmes armes alors ce sont vraiment les pilotes et l’équipe qui font la différence. »

J’espère de tout cœur devenir pilote officiel Toyota, c’est mon objectif.
Thomas Laurent, Signatech Alpine Elf

Vous allez participer à l’European Le Mans Series 2020 au volant de l’Oreca 07-Gibson de Graff Racing. Vos coéquipiers seront James Allen et Alexandre Cougnaud. Quelles seront vos ambitions ?

« Mon ambition est de remettre un coup de poing sur la table. J’ai besoin de me mettre en avant. Je suis pilote de réserve de Toyota Gazoo Racing, je sais qu’ils observent mes résultats et mes partenaires ont besoin aussi d’être aux avant-postes. C’est un choix de ma part. Cela fait deux ans que je cherchais à mener un deuxième programme sportif en parallèle du FIA WEC afin de garder du rythme. L’ELMS est le championnat idéal pour ça. Notre équipage est très fort mais là aussi il faudra faire attention à la concurrence. Je vais retrouver mon ingénieur de 2017, Greg Wheeler, avec lequel j’ai remporté les 24 Heures du Mans en 2017 en catégorie LMP2. Nous avions très bien travaillé ensemble alors je suis très content. »

Vous l’avez dit, vous êtes pilote de réserve de Toyota Gazoo Racing. A ce titre vous avez participé aux Rookies Tests du FIA WEC à Bahreïn avec le constructeur japonais en décembre dernier. Quel a été votre ressenti à l’issue de ces essais ?

« L’objectif était de me faire rouler dans la voiture afin d’emmagasiner des kilomètres et m’habituer au système hybride. Je ne sais pas encore quelle suite sera donnée pour 2020 et 2021. J’espère de tout cœur devenir pilote officiel Toyota parce que c’est mon objectif. J’ai eu l’occasion d’essayer leur future Hypercar sur simulateur. Bien que ce soit sur simulateur, j’ai essayé de leur apporter les meilleures informations possibles et ils avaient apprécié. Je sais qu’ils m’écoutent. Je n’ai pas encore vu à quoi la voiture va ressembler. »

Quel est votre regard sur la convergence ACO-IMSA annoncée récemment?

« Je trouve que ce rapprochement est une très bonne idée. Nous n’avons pas encore tous les détails techniques néanmoins, sur le papier, c’est très intéressant d’allier l’IMSA avec le FIA WEC car ces deux championnats peuvent se compléter. Ça peut ramener de grands constructeurs notamment aux 24 Heures du Mans et c’est très réjouissant. »

Thomas Laurent sera au départ de la prochaine manche du FIA WEC qui se déroulera les 22 et 23 février 2020 sur le Circuit des Amériques à Austin (Texas). Découvrez la liste provisoire des engagés pour cette cinquième manche de la saison 2019-2020.

Lire aussi : La liste des engagés de l'European Le Mans Series 2020 dévoilée.

Billetterie 24 Heures du Mans 2020 - 89€