24h Motos
27/12/2021 - 18:00

Rétrospective 2021 – Le sans faute de Yoshimura SERT Motul aux 24 Heures Motos

Replongez-vous dans la saison 2021 des circuits du Mans grâce à notre rétrospective dédiée à la 44e édition des 24 Heures Motos durant laquelle Yoshimura SERT Motul est venu à bout de Yamaha, Kawasaki, Honda, BMW et Ducati.
Rétrospective 2021 – Le sans faute de Yoshimura SERT Motul aux 24 Heures Motos

Reprogrammée les 12 et 13 juin en raison de la crise sanitaire, cette 44e édition fut marquée par l’engagement officielle de six grands constructeurs : Suzuki (Yoshimura SERT Motul), Yamaha (YART-Yamaha), Kawasaki (Webike SRC Kawasaki France Trickstar), Honda (F.C.C. TSR Honda France), BMW (BMW Motorrad World Endurance Team) et Ducati (ERC Endurance-Ducati). Toutes ces marques possédaient de réelles chances de victoire.
L’union fait la force. Suzuki s’était approprié ce proverbe à l’aube de la saison 2021 d’endurance moto en unissant le Suzuki Endurance Racing Team et Yoshimura. Cette association avait pour objectif d’aller chercher une nouvelle victoire aux 24 Heures Motos et un nouveau titre de champion du monde d’endurance. Il faut dire que la dernière victoire de Suzuki sur la classique mancelle remontait à 2015.

Après un début de course très mouvementé, un duel Yoshimura SERT Motul et YART-Yamaha s’est rapidement instauré. Cependant, la Yamaha #7 fut contrainte à l’abandon avant la mi-course, laissant ainsi le champ libre à la Suzuki #1 qui n’a rencontré aucun souci. « C’était une course parfaite », commente Sylvain Guintoli dont il s’agissait de la première participation. La vitesse de Gregg et de Xavier, ma régularité et les arrêts au stand efficaces ont été décisifs. C’est dommage que le YART ait abandonné si tôt car ça aurait été une belle bagarre. Ensuite, nous avons géré notre course ».
Yoshimura SERT Motul s’est imposé avec huit tours d’avance sur la Kawasaki #11 de Webike SRC Kawasaki France Trickstar et 13 sur la BMW #37 de BMW Motorrad World Endurance.

Les équipes de la catégorie Superstock ont, comme à leur habitude, contribué au spectacle en piste. Pas moins de huit équipes pouvaient prétendre à la victoire. Finalement, c’est la Honda #55 de National Motos pilotée par Stéphane Egea, Guillaume Antiga et Kevin Trueb qui s’est imposée. Cette machine a rallié l’arrivée en quatrième position du classement général. Les pilotes de la #55 ont su résister aux assauts de la Kawasaki #24 de BMRT 3D Maxxess Nevers et de la Suzuki #44 du No Limits Motor Team.
24e du classement général, la Metiss #45 de Metiss JBB s’est distinguée en remportant la catégorie Experimental.

À noter que le Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy qui récompense un pilote ou un team remarqué pour une action forte durant la course (une remontée, la réparation d’une machine, un exploit collectif ou individuel, une aide à un autre concurrent) a été remis à Hugo Clere. Impliqué dans une chute de trois motos à la chicane Dunlop, le pilote de la Yamaha #18 du Team 18 Sapeurs-Pompiers n’a pas hésité à porter secours à Sylvain Barrier du Wòjcik Racing qui était bloqué sous sa moto qui commençait à prendre feu. Il a ainsi fait honneur aux valeurs des sapeurs-pompiers.

En fin de saison, Yoshimura SERT Motul a décroché le titre de Champion du monde d’endurance FIM EWC 2021. En Superstock, c’est le BMRT 3D Maxxess Nevers qui a remporté sa première Coupe du Monde FIM d’endurance.

La 45e édition des 24 Heures Motos est programmée les 16 et 17 avril 2022. Après deux éditions disputées à huis clos, les fans feront leur retour sur le circuit Bugatti pour l’un des plus grands temps forts de la saison.
En attendant, retrouvez les meilleurs moments de la dernière édition des 24 Heures Motos grâce à la vidéo ci-dessous.