24h Motos
Le 08/03/2019 18:00

Randy De Puniet (Honda Endurance Racing) : « Maintenant ce que je veux, c’est gagner »

Randy De Puniet a rejoint Honda Endurance Racing pour la prochaine édition des 24 Heures Motos (20-21 avril) ainsi que pour le reste de la saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC. Au guidon de la Honda #111 qu’il partagera avec Sébastien Gimbert et Yonny Hernández, il n’a qu’un seul objectif : remporter les 24 Heures Motos.

Randy De Puniet (Honda Endurance Racing) : « Maintenant ce que je veux, c’est gagner »

Après trois saisons au sein du Team SRC Kawasaki, vous rejoignez Honda Endurance Racing. C’est un nouveau challenge qui s’offre à vous ?

« C’est une nouvelle aventure. J’ai débuté en Endurance en 2016 avec le Team SRC Kawasaki. J’ai vécu de bons moments avec cette équipe et c’est avec elle que j’ai pris goût à cette discipline. Néanmoins, j’ai eu envie de changer de marque. Nous avons discuté avec Honda Endurance Racing et nous avons trouvé un accord pour participer à l’intégralité du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC. Je suis content parce que le team a vraiment bien progressé. Ils étaient performants lors du Bol d’Or et des 24 Heures Motos l’an passé. Ils ont manqué de réussite par le passé mais ça fait partie de l’Endurance. C’est une équipe qui va jouer la victoire et j’espère y contribuer. Je l’ai rejoint pour gagner. »

Vous avez récemment participé à deux journées d’essais privés sur le circuit Bugatti. Quelles sont vos impressions sur la moto et sur l’équipe ?

« Mes impressions sont plutôt bonnes. Je connais la moto puisque j’ai participé aux 8 Heures de Suzuka 2018 au guidon d’une CB R1000 RR engagée par une autre équipe. Nous avons participé à ces essais avec un kit électronique complètement neuf. Il a fallu dégrossir les réglages. Malgré les conditions, nous avons réalisé du bon boulot. Notre but c’est d’avoir une machine saine, de trouver une base au niveau de l’électronique pour ne plus y toucher. Nous avons également trouvé une bonne direction pour les réglages du châssis. Sébastien a de l’expérience au guidon de cette moto alors il sait déjà ce qui fonctionne bien. »

Il faut avoir un peu de réussite. J’espère être plus chanceux que par le passé

Randy De Puniet, Honda Endurance Racing

Votre meilleur résultat aux 24 Heures Motos c’est une troisième place au classement général glanée avec le Team SRC Kawasaki en 2017. Qu’espérez-vous pour cette nouvelle édition ?

« J’ai frôlé la victoire à plusieurs reprises. Maintenant ce que je veux, c’est gagner. J’espère que ça sera dès cette année aux 24 Heures Motos avec cette équipe. Je sais que l’Endurance est une discipline difficile. Lors du dernier Bol d’Or, nous étions en tête et nous avons rencontré des problèmes mécaniques. Il faut avoir un peu de réussite. J’espère être plus chanceux que par le passé. »

Qu’est-ce qui vous plait en Endurance ?

« Cela me permet de continuer à piloter et à participer à des courses. Le niveau est de plus en plus élevé. Il y a dix ans si on m’avait proposé de partager la moto avec deux autres pilotes, ça ne m’aurait pas intéressé. Aujourd’hui, je trouve ça sympathique. L’ambiance est détendue. Gagner ces courses de 24 heures, c’est quelque chose de mythique pour un pilote français donc j’aimerais y arriver. »

Une stratégie pour les prochaines 24 heures se dessine-t-elle déjà ?

« Non, pour l’instant c’est trop tôt. L’équipe a de l’expérience et c’est elle qui va mettre en place les choses. Nous savons que nous devons avoir de la régularité tout en étant très rapide. Il ne faudra pas commettre d’erreurs et que la moto n’entre pas dans le stand pour une quelconque réparation. Si tout se déroule de cette manière, ça fera un bon résultat. »

PHOTO : Randy De Puniet au guidon de la Honda #111 de l'équipe Honda Endurance Racing.

News history Dernières actualités