24h Le Mans
Le 14/06/2017 09:00

Quel rôle peut jouer l’équipe ByKolles et son prototype LMP1 non hybride au Mans ?

Face aux géants Porsche et Toyota, que peut bien espérer l’écurie privée autrichienne, isolée dans la catégorie LMP1 ? Une place d'honneur ? Un exploit ?

Quel rôle peut jouer l’équipe ByKolles et son prototype LMP1 non hybride au Mans ?

La seule LMP1 privée du plateau ne pourra vraisemblablement pas suivre le train d’enfer imposé par les cinq machines d’usines (deux Porsche, trois Toyota) énergisées par leurs puissants systèmes hybrides. Seule une cascade d’abandons pourrait éventuellement lui ouvrir les portes du podium au général… A condition de garder en respect la horde des LMP2, revigorée cet hiver par 100 ch supplémentaires ! « Les LMP2 vont plus vites que nous dans les lignes droites, confirme Dominik Kraihamer, l’un des trois pilotes de l'ENSO CLM P1/01. En revanche, je pense que nous serons plus constants sur les longs relais, suffisamment pour rester au contact. »

Les LMP2 vont plus vites que nous dans les lignes droites !

D. Kraihamer

Qu’importe le résultat final, les Autrichiens voient déjà plus loin que 2017, année de transition : en 2018, ils seront rejoints par d’autres artisans-constructeurs dont Ginetta et Dallara (associé à BR Engineering). Ils doivent donc profiter de cette édition « joker » pour régler le châssis ENSO CLM P1/01 et fiabiliser le V6 biturbo Nissan qui équipait la GT-R LM Nismo en 2015. Pour y parvenir, l’équipe s’est attaché les services de Marco Bonanomi, ex-pilote Audi en endurance. « Nous avons découvert des pistes d’amélioration lors de la Journée Test, mais le temps presse et nous n’aurons pas trop des soirées d’essais de mercredi et de jeudi pour les explorer, indiquait l’Italien lundi au Pesage. La bonne nouvelle, c’est que la fiabilité semble en nette amélioration depuis notre dernière course à Spa-Francorchamps en mai. »

Il faut dire que le résultat de l'épreuve des Ardennes belges, deuxième épreuve de la saison du FIA WEC, a tout pour rendre l'écurie ByKolles Racing Team confiante, avec une 6e place au classement général, derrière les cinq prototypes hybrides engagés par Toyota et Porsche.

Sans réelle rivale, l’équipe ByKolles Racing Team n’a pas grand-chose à perdre, mais certainement beaucoup à gagner cette semaine…

Photo : La CLM P1/01 lors de la Journée Test.

News history Dernières actualités