24h Motos
16/04/2020 - 16:00

Préparez les 24 Heures Motos 2020 – Les qualifications vues par Kenny Foray (BMW)

Prévue initialement cette semaine, la 43e édition des 24 Heures Motos se déroulera les 29 et 30 août 2020. En attendant le coup d’envoi de l’épreuve, découvrez ou redécouvrez les temps forts qui rythment habituellement la semaine des 24 Heures Motos. Kenny Foray, pilote de BMW World Endurance Team évoque les qualifications, une étape de la semaine qui a plus d’importance qu’il n’y parait.
Préparez les 24 Heures Motos 2020 – Les qualifications vues par Kenny Foray (BMW)

C’est une image devenue traditionnelle. Quelques instants avant leur séance qualificative, les pilotes s’amassent à la sortie des stands afin d’être les plus prompts à prendre la piste et se lancer dans l’exercice périlleux des qualifications. En Endurance, on a coutume de dire que la place sur la grille de départ (et donc les qualifications) n’a pas de réelle importance. Pourtant, ces dernières années, nous avons assisté à une véritable bataille entre les équipes officielles pour la pole position. « Désormais, sur chaque course du championnat, les cinq premiers des catégories Formula EWC et Superstock sur la grille de départ reçoivent des points bonus. Cinq points pour l’équipe en pole position, quatre points pour le deuxième et ainsi de suite. Ça ne représente pas beaucoup de points mais ce n’est pas négligeable lorsqu’on se bat pour le titre. Puis pour nous les pilotes, les qualifications, c’est toujours un instant où nous avons envie de briller. C’est l’un des seuls moments où nous pouvons montrer notre vélocité sur un tour. Même si nous savons que ça ne changera pas grand-chose pour la course, c’est important pour notre fierté personnelle », explique Kenny Foray, pilote de BMW Motorrad Endurance qui avait réalisé le meilleur temps des qualifications l’an passé en 1’36’’232.

On a beau dire la course c’est important, pour un pilote, la qualif c’est un CV !
Kenny Foray, BMW World Endurance Team

Pour les pilotes, les qualifications sont un exercice qui réclame de la concentration et des qualités de sprinteur. « Avec le départ, c’est le moment de la semaine où la pression est la plus intense et la concentration maximale. Il faut essayer de se libérer. Tous les pilotes se précipitent pour prendre la piste avec l’espoir d’avoir un tour sans trafic mais nous ne sommes jamais à l’abri d’être freinés dans notre élan par un drapeau jaune ou par un autre pilote moins rapide. Tous ces aspects sont stressants car nous ne les contrôlons pas. Nous vivons les qualifications de la même façon. A l’issue, certains sont heureux et d’autres sont frustrés », estime Kenny Foray. Pour aider les pilotes dans leur chasse au chrono, les manufacturiers de pneumatiques mettent à disposition des équipes, des pneus de qualification. Leur gomme, plus tendre, est censée faire gagner au pilote jusqu’à cinq dixièmes. En contrepartie, la longévité de ce pneu ne dépasse pas deux tours.

Le saviez-vous ?

Aux 24 Heures Motos, chaque pilote dispose de deux séances d’essais qualificatives d’une durée de 20 minutes chacune. La grille de départ est actuellement établie en fonction de la moyenne des meilleurs temps réalisés par les trois pilotes de l'équipe durant les essais qualificatifs.
L’an passé, la pole position fut réalisée par la BMW #6 du Team ERC-BMW Motorrad Endurance. Kenny Foray, Julien Da Costa et Mathieu Gines avaient réalisé un chrono moyen de 1’36’’597. Les cinq pilotes les plus rapides des qualifications furent :

  1. Kenny Foray (Team ERC-BMW Motorrad Endurance) – 1’36’’232
  2. Xavier Simeon (VRD Igol Pierret Expériences) – 1’36’’321
  3. Marvin Fritz (YART-Yamaha) – 1’36’’336
  4. Julian Puffe (GERT56 HMT By GS YUASA) – 1’36’’523
  5. Jérémy Guarnoni (Team SRC Kawasaki France) – 1’36’’596

Dans les prochains jours, nous vous proposerons d’autres articles relatifs aux temps forts de l’épreuve. Nous vous donnons d’ores-et-déjà rendez-vous demain, vendredi 17 avril 2020, pour évoquer le briefing d’avant course au sein d’une équipe avec Damien Saulnier, team manager du Suzuki Endurance Racing Team (SERT).

PHOTO: LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, JEUDI 18 AVRIL 2019, QUALIFICATIONS. L'an passé, Kenny Foray avait réalisé le meilleur temps des deux séances d'essais qualificatives en 1'36''232.

Lire aussi : Préparez les 24 Heures Motos 2020 - Les vérifications techniques. 

INFO : LES 24 HEURES MOTOS REPROGRAMMÉES AUX 29 ET 30 AOÛT 2020