24h Motos
17/04/2020 - 19:30

Préparez les 24 Heures Motos 2020 – Le briefing d’avant course avec Damien Saulnier

Prévue initialement cette semaine, la 43e édition des 24 Heures Motos se déroulera les 29 et 30 août 2020. En attendant le coup d’envoi de l’épreuve, découvrez ou redécouvrez les temps forts qui rythment habituellement la semaine des 24 Heures Motos. Participez au briefing d’avant course au sein du Suzuki Endurance Racing (SERT) avec Damien Saulnier, team manager.
Préparez les 24 Heures Motos 2020 – Le briefing d’avant course avec Damien Saulnier

C’est un rituel indispensable. La veille de chaque édition des 24 Heures Motos, les team managers réunissent leurs pilotes ainsi que plusieurs membres de leur équipe pour le briefing d’avant course. Une ultime réunion qui se déroule dans l’intimité du réceptif ou de la semi-remorque du team. Les qualifications et la découverte des stands pour les spectateurs sont terminées. Tous les esprits sont tournés vers la course dont le départ est donné dans moins de 24 heures. « L’assistance est souvent composée d’une personne qui s’occupe des pneus, une autre du moteur, du châssis et des pilotes. On débat sur chaque domaine et on évoque également les prévisions météo car cela peut avoir des conséquences sur les réglages de la moto », détaille Damien Saulnier, team manager du Suzuki Endurance Racing Team (SERT), une équipe qui compte dix victoires aux 24 Heures Motos.

Lors de ce briefing, le team manager et son équipe imaginent différents hypothèses afin d’établir une stratégie de base pour la course. « En course, tout peut aller très vite. La stratégie établie la veille peut tomber à l’eau. C’est pour ça qu’il faut imaginer plusieurs situations et être à l’affût de tout. On rappelle également les informations qui seront communiquées aux pilotes via le panneautage. On analyse aussi les chronos réalisés par la concurrence », explique le team manager. C’est en outre lors du briefing que l’équipe décide qui prendra le départ. « C’est une décision collégiale. Je sais par exemple qu’Etienne Masson n’est pas fan de cet exercice et qu’il préfère attaquer au fil de la course tandis que Gregg Black apprécie particulièrement ce moment. Ça peut dépendre du circuit aussi. Certains pilotes affectionnent un tracé plus qu’un autre ».
Pour les équipes, le briefing d’avant course constitue le dernier moment convivial avant la course. C’est l’occasion de faire passer des messages dans les meilleures conditions. « C’est rarement un moment de tension. Si c’est le cas, ça signifie que la semaine a été difficile et là le team manager doit dire : faites-ce que vous pouvez, j’ai confiance en vous. Je termine toujours mes briefings en souhaitant la meilleure course possible à toute l’équipe et j’aime conclure sur une note d’humour », sourit Damien Saulnier.

PHOTO : SERT/Arnaud Despelchain. Avant la course ou durant les essais, les équipes des 24 Heures Motos comme le Suzuki Endurance Racing Team organisent de nombreux briefings et débriefings avec les pilotes. 

>> Participez à notre quiz sur les 24 Heures Motos, niveau amateur <<

INFO : LES 24 HEURES MOTOS REPROGRAMMÉES AUX 29 ET 30 AOÛT 2020