24h Le Mans
Le 05/05/2018 19:30

Première course et première victoire pour Fernando Alonso avec Toyota à Spa

Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître pour Fernando Alonso qui s'impose aux Total 6 Heures de Spa-Francorchamps pour sa toute première sortie avec Toyota aux côtés de Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi, tandis que Ford domine en GT lors de la répétition générale avant les 24 Heures du Mans.

Première course et première victoire pour Fernando Alonso avec Toyota à Spa

Seules 34 voitures ont pris part aux Total 6 Heures de Spa-Francorchamps puisque le forfait de la BR Engineering BR1 n°10 de DragonSpeed, après sa sortie de piste hier lors de la qualification, a été officialisé. Quant aux deux Ginetta G60-LT-P1–Mecachrome engagées par CEFC TRSM Racing en LMP1, elles n'ont pas pris le départ suite à une décision de l’équipe. A noter également le déclassement de la Toyota TS050 Hybrid #7, qui avait signé la pole position, pour un problème de déclaration du débitmètre de carburant. Elle s'est élancée des stands. 

Au  départ, la Toyota TS050 Hybrid n°8 conserve la tête pour ne plus jamais la céder. Le trio Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et le double champion du monde de F1, Fernando Alonso, l’emporte suite à une course bien maîtrisée. Cependant, ce ne fut pas sans lutter puisque la voiture sœur, la n°7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez, termine 2e, après être revenue dans les roues des vainqueurs grâce, entre autres, à l'intervention d'une voiture de sécurité. En 3e et 4e positions se trouvent les deux exemplaires de la Rebellion R13-Gibson (n°1 et n°3), voiture qui a posé ses roues sur le bitume il y a seulement un mois ! La catégorie LMP1 a perdu une de ces voitures en cours d'épreuve, la BR Engineering BR1 –AER n°17 de SMP Racing qui est sortie de la piste après cinq heures.

Après la course, la Rebellion n°1 des anciens vainqueurs des 24 Heures du Mans André Lotterer et Neel Jani, accompagnés de Bruno Senna, a été disqualifiée par les commissaires techniques pour une hauteur de patin non conforme, par conséquent, c'est la voiture soeur qui monte sur la troisième marche du podium.

En LMP2, il y a eu moins de suspense avec l'Oreca 07-Gibson n°26 G-Drive Racing de Roman Rusinov, Jean-Eric Vergne et Andrea Pizzitola, qui s’est assez vite emparé des commandes de la course. L’équipe issue de l’European Le Mans Series, venue préparer les 24 Heures du Mans, l’emporte devant l'Oreca 07-Gibson n°38 de Jackie Chan DC Racing et l’Alpine A470-Gibson n°36 de Signatech Alpine Matmut. La seule Dallara P217-Gibson (Racing Team Nederland n°29) présente a brillé en prenant la tête en début d’épreuve avant d’être ralentie par un souci d’alternateur.

En LMGTE Pro, comme on pouvait s’y attendre, la bagarre fut superbe. La Ford GT n°66 de Stefan Mücke, Olivier Pla et Billy Johnson gagne grâce, notamment, à l’effort final du Français qui a dépassé la Porsche 911 RSR n°92 qui termine 2e. Dans les toutes dernières minutes de course, la Ferrari 488 GTE n°71 d’AF Corse a subtilisé la dernière marche du podium à la Porsche 911 RSR n°91, pourtant longtemps leader. A noter que, après une heure, la Ford GT n°67 pilotée par Harry Tincknell a heurté le mur de pneus au niveau du Raidillon de l'Eau rouge. La voiture a été très endommagée, mais le pilote est sorti indemne. Cet incident a entrainé l’apparition de la voiture de sécurité pendant 40 minutes !

Superbe dénouement en LMGTE Am avec une victoire qui s’est jouée dans le dernier virage entre deux Aston Martin Vantage : la n°98 de Pedro Lamy, Paul Dalla Lana et Mathias Lauda, victorieuse, et la n°90 de TF Sport qui échoue à deux… dixièmes après six heures de bataille. La troisième place est prise par la Ferrari 488 GTE n°61 de Clearwater Racing.

Au final, 32 voitures terminent ces Total 6 Heures de Spa-Francorchamps. La fiabilité générale est une bonne nouvelle en vue des 24 Heures du Mans (16 et 17 juin), seconde manche de la Super Saison 2018/2019 du Championnat du Monde d’Endurance. Rendez vous donc en Sarthe dès le dimanche 3 juin pour la Journée Test !

Photo (Pascal Saivet / MPS Agency) : Fernando Alonso s'est prêté au jeu de la séance d'autographes comme tous les autres pilotes lors des Total 6 Heures de Spa-Francorchamps.

News history Dernières actualités