24h Le Mans
19/06/2016 - 15:00

Porsche s'impose sur le fil aux 24 Heures du Mans 2016

Toyota échoue dans le dernier tour des 24 Heures du Mans. La Toyota TS050 Hybrid n°5 de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima s'arrête avant la ligne d'arrivée, à l'entame du dernier tour. La Porsche 919 Hybrid n°2 de Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb passe et s'impose.
Porsche s'impose sur le fil aux 24 Heures du Mans 2016

A l’entame de l’ultime heure de course, la Toyota TS 050 n°5 avec Kazuki Nakajima au volant disposait d’une vingtaine de secondes d'avance sur la Porsche 919 Hybrid n°2 de Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb. Le dernier passage par les stands a été maîtrisé sans problème par les deux équipes. Porsche a fait rentrer la n°2 au 373e tour, pour un ravitaillement en carburant seulement. Neel Jani s’est alors retrouvé avec des pneumatiques chaussés depuis quatre relais !

Au 374e tour, Toyota aussi a fait rentrer sa voiture. Idem, ravitaillement en carburant, mais pas de changement de pneumatiques. Les gommes de la voiture japonaise en sont à leur troisième relais. Cet épisode des stands a été mieux géré par le constructeur asiatique, qui gagne plus de quatre secondes sur l'exercice. A 30 minutes du but, l’écart a grimpé à 30 secondes entre les deux voitures de tête.

Le coup de théâtre intervient alors que la Toyota TS050 se prépare à entamer un dernier tour victorieux. Mais Kazuki Nakajima est au ralenti, puis s'arrête avant la ligne ! Neel Jani, dans la 919 Hybrid n°2, boucle le dernier tour et offre  la victoire à Porsche sur le fil.

En LM P2, victoire d'Alpine ! Depuis la 10e heure de course, l'Alpine A460 à moteur Nissan de Gustavo Menezes,  Nicolas Lapierre et  Stéphane Richelmi est en tête. Un beau succès pour la marque française qui a lancé son retour commercial, et qui est impliquée en endurance depuis plusieurs saisons. Ce succès évoque la victoire au général de 1978, aux 24 Heures du Mans, avec une Alpine A442B pilotée par Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi. L'Oreca n°26 du Team G-Drive Racing, classée 2e, permet à Oreca de signer le doublé dans cette catégorie qui était la plus représentée cette année avec vingt-trois participantes.

La catégorie LM GTE Pro revient à Ford ! 50 ans après le triomphe des Ford GT40, la marque à l'ovale a toujours été dans le haut du classement tout au long des 24 heures.

Enfin, en catégorie LM GTE Am, succès pour Ferrari avec la Scuderia Corsa, en tête pendant la dernière partie de l'épreuve.

LM P1

1 - Porsche Team (Porsche 919 Hybrid n°2) Romain Dumas -  Marc Lieb -  Neel Jani
2 - Toyota Gazoo Racing (Toyota TS050 Hybrid n°6) Mike Conway -  Kamui Kobayashi -  Stéphane Sarrazin
3 - Audi R 18 Team Joest (Audi R 18 Team Joest n°8) Lucas Di Grassi -  Loïc Duval -  Olivier Jarvis

LM P2

1 - Signatech Alpine (Alpine A460-Nissan n°36) Gustavo Menezes -  Nicolas Lapierre -  Stéphane Richelmi
2 - G-Drive Racing (Oreca 05-Nissan n°26) Roman Rusinov -  Will Stevens -  René Rast
3 - SMP Racing (BR Engineering BR01-Nissan n°37) Vitaly Petrov -  Viktor Shaitar -  Kirill Ladygin

LM GTE Pro

1 - Ford Chip Ganassi Team USA (Ford GT n°68) Joey Hand -  Dirk Müller -  Sébastien Bourdais
2 - Risi Competizione (Ferrari 488 GTE n°82) Giancarlo Fisichella -  Toni Vilander -  Matteo Malucelli
3 - Ford Chip Ganassi Team USA (Ford GT n°69) Ryan Briscoe -  Richard Westbrook -  Scott Dixon

LM GTE Am

1 - Scuderia Corsa (Ferrari 458 Italia GT2 n°62) Bill Sweedler -  Townsend Bell -  Jeff Segal
2 - AF Corse (Ferrari 458 Italia GT2 n°83) François Perrodo -  Emmanuel Collard -  Rui
3 - Águas Abu Dhabi-Proton Racing (Porsche 911 RSR n°88) Khaled Al Qubaisi -  Patrick Long -  David Heinemeier Hansson

Vidéos et contenus exclusifs : rejoignez la communauté myACO ! Inscription gratuite !

Photo : à la surprise générale, Porsche s'impose alors que la Toyota TS 050 n°5, en tête pendant la dernière heure de course, s'arrête à l'amorce du dernier tour.