24h Le Mans
Le 29/06/2015 10:00

Porsche aux 24 Heures du Mans : les grandes dates 1951-1969

Avant la premi

Porsche aux 24 Heures du Mans : les grandes dates 1951-1969

De la première apparition en 1951 à la victoire manquée d'un cheveu de 1969, l'ascension de Porsche a été méthodique, au rythme de belles performances réalisées à un rythme régulier.

1951-1952 - La première Porsche à prendre le départ des 24 Heures du Mans est pilotée par deux pilotes français. Au volant de leur 356 SL, Edmond Mouche et Auguste Veuillet terminent vingtièmes et premiers de la catégorie 1 100 cm3. Ils récidivent l'année suivante, grimpant jusqu'à la onzième place du classement général.

1955 - Avec la 550 RS Spyder apparue en 1954, Porsche entre dans le top 5 grâce à Johnny Claes-Pierre Stasse (4e), suivis de Zora Arkus Duntov-Gustave Olivier (5e) et Jaroslav Juhan-Helm Glockler (6e).

1958 - Premier podium au classement général grâce à la 718 RSK de Jean Behra-Hans Herrmann, suivis de Eddie Barth-Paul Frère (4e) et Carel Godin de Baufort-Herbert Linge (5e).

1966 (1) - Alors que les 24 Heures du Mans se préparent à un nouvel épisode du duel Ferrari-Ford, Porsche présente son premier prototype. Derrière un trio de Ford Mk II, cette 906 réussit un beau tir groupé grâce à Jo Siffert-Colin David (4e), Hans Herrmann-Herbert Linge (5e) et Udo Schütz-Peter de Klerk (6e) et Günther Klass-Rolf Stommelen (7e).

1966 (2) - Cette 34e édition voit également la première apparition de la 911 aux 24 Heures du Mans. L'unique exemplaire au départ, piloté par Jean Kerguen et Jacques Dewes, termine quatorzième.

1968 - Porsche signe sa première pole position aux 24 Heures du Mans grâce au Suisse Jo Siffert, mais la nouvelle 908 qu'il partage avec Hans Herrmann est contrainte à l'abandon sur un problème d'embrayage. Jochen Neerpasch et Rolf Stommelen l'amènent en troisième position, derrière la 907 LH de Rico Steinemann-Dieter Spoerry.

1969 (1) - Très performante mais difficile à piloter, la 917 défraie la chronique pour sa première apparition aux 24 Heures du Mans. Rolf Stommelen et Kurt Ahrens s'élancent de la pole position, Vic Elford et Richard Attwood abandonnent après 21 heures de course, alors qu'ils mènent avec 80 kilomètres d'avance. La victoire finale est proche... Elle viendra l'année suivante. En attendant, la course s'achève sur un somptueux duel entre la Ford de Jacky Ickx et la 908 de Hans Herrmann, battu de seulement quelques mètres sous le drapeau à damier.

1969 (2) - La Porsche 911 entre pour la première fois dans le top 10 des 24 Heures du Mans, avec la dixième place de Jean-Pierre Gaban et Yves Deprez.

1969 (3) - Par ailleurs, le comédien Steve McQueen assiste à cette 37e édition en spectateur très intéressé : il est venu faire des repérages pour le film qu'il tournera dans la Sarthe l'année suivante, avec l'ambition secrète - hélas contrecarrée par ses assureurs - de participer à la course au volant d'une 917 partagée avec Jackie Stewart.

Jean-Philippe Doret / ACO

Photo : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT DES 24 HEURES, 24 HEURES DU MANS, SAMEDI 21 & DIMANCHE 22 JUIN 1958. Porsche décroche son premier podium aux 24 Heures du Mans, grâce à cette 718 RSK pilotée par Jean Behra (ici au volant) et Hans Herrmann. Douze ans plus tard, ce dernier offrira au constructeur allemand sa première victoire, associé à Richard Attwood.
 

News history Dernières actualités