24h Le Mans
Le 29/10/2013 14:00

Panoz LMP07 : Fille indigne !

Elle n'

Panoz LMP07 : Fille indigne !

L’artisan Panoz a réussi l’exploit de résister aux grands constructeurs, les battant même en certaines occasions. Le nouveau modèle, sorti en 2001, devait rivaliser avec l’Audi R8… Il n’en fut rien !

En 2001, les Panoz jouissent d’une popularité rare auprès des spectateurs qui en ont fait leurs chouchoutes. Il faut bien admettre que depuis deux ans, le gros Roadster et son écrasant V8 culbuté fait d’improbables miracles face aux gracieuses machines d’usine.

 
  Panoz Esperante GT1 (1997 - 1998) Panoz LMP-1 Roadster-S (1999 - 2000)

Autant dire qu’en juin, la troisième génération de « Batmobile » est attendue avec intérêt par le public manceau... L’échec n’en est que plus grand. Avec ses narines saillantes, la nouveauté n’a pas le plumage de son aïeule… Ni le ramage d’ailleurs ; le V8 Zytek est petit et léger, mais il manque cruellement de personnalité et de muscle ! Fragiles et dépassées en performance (3'42"9 aux qualifs), les deux LMP07 abandonnent dans le courant de la neuvième heure de course et n'ont joué aucun rôle.

Comble de leur malheur, les bons vieux Roadster ressortent des cartons au mois de juillet et raflent deux victoires en ALMS à Portland et Mid-Ohio ! A David Brabham de conclure : « la 07 avait un gros déficit d’appui et son châssis n’était pas suffisamment rigide en torsion. Mais bizarrement sur piste humide, ce défaut se transformait en avantage et elle devenait très efficace ! »

Panoz Esperante LMP07 (2001)

Textes : Julien HERGAULT / ACO
Photos : PANOZ / Richard GOTTARDO / Richard WINTLE

News history Dernières actualités