24h Le Mans
Le 15/06/2018 13:38

Objectif Hydrogène en 2024 aux 24 Heures du Mans !

L’Automobile Club de l’Ouest a toujours été précurseur, testant et développant grâce à la course, des technologies qui ont ensuite été transférées sur la voiture de route. Elle souhaite désormais promouvoir l’hydrogène, en 2024, avec une catégorie qui lui sera dédiée. Une première mondiale.

Objectif Hydrogène en 2024 aux 24 Heures du Mans !

L’Automobile Club de L’Ouest et son épreuve phare, les 24 Heures du Mans, ont de tout temps encouragé la recherche et le développement de nouvelles technologies : pour plus de sécurité, pour plus de confort, pour plus de performance, pour une réduction de la consommation d’énergie, pour un sport et une mobilité plus propres aussi. Encourager la décarbonisation, tendre vers des machines de course à zéro émission, sont actuellement les réflexions prioritaires de l’ACO, en lien avec les équipes de la FIA.

Après le diesel, puis la technologie hybride, la pile à combustible à hydrogène est le prochain objectif fixé, avec une catégorie dédiée spécialement aux 24 Heures du Mans 2024. Un groupe de travail a été constitué, rejoint par de nombreux interlocuteurs particulièrement sensibles et actifs sur le sujet. Sept multinationales de l'industrie automobile actives dans le développement de cette technologie (constructeurs majeurs et équipementiers) sont impliquées, pour édicter les conditions favorables à la création de cette catégorie et démontrer la pertinence et l’efficacité de ce nouveau mode de propulsion. En parallèle, le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) apporte son soutien technique à l’ACO sur le dossier.

Jean Todt, Président de la Fédération Internationale de l’Automobile : « De tout temps, le laboratoire de recherches que constitue le sport automobile a initié des  développements en terme de technologique et en matière de sécurité qui ont eu un bénéfice direct pour nous tous. La FIA a été à la pointe de ces développements, et la création d’une catégorie hydrogène dans le Championnat du Monde d’Endurance dès 2024, représente le prochain pas important vers un futur plus responsable et plus durable. »

Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Nous poursuivons notre rôle moteur dans la recherche automobile, tout en défendant nos convictions. L’hydrogène est le futur de la mobilité décarbonisée. Nous n’en sommes plus aux déclarations d’intention mais avons d’ores et déjà mis au travail notre groupe d'experts, avec l’implication de constructeurs et bien sur de la FIA. Nos recherches sont bien concrètes. Pour être prêts en 2024, pour voir courir une catégorie hydrogène aux 24 Heures du Mans !  »

Richard Mille, président de la Commission Endurance de la FIA : « Les 24 Heures du  Mans et l’Endurance ont toujours permis aux constructeurs de tester et de développer de nouvelles technologies. La décision d’introduire une catégorie consacrée aux voitures propulsées par l’Hydrogène correspond parfaitement à la philosophie des 24 Heures du Mans et du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. Cette décision reflète l’importance de ces évolutions sur l’industrie automobile et la recherche d’une alternative au moteur à combustion comme source principale d’énergie des voitures de route. »

Photo : Bientôt des voitures à hydrogène aux 24 Heures du Mans.