24h Le Mans
Le 13/04/2018 12:00

Nico Hülkenberg et Brendon Hartley : Le Mans, Porsche, la victoire et la Formule 1

Ces derniers temps, le programme de Fernando Alonso entre Le Mans, endurance et Formule 1 a fait les gros titres ces dernières semaines. Mais le plateau du Championnat du Monde de Formule 1 2018 compte deux récents vainqueurs des 24 Heures : Nico Hülkenberg et Brendon Hartley, respectivement victorieux en 2015 et 2017.

Nico Hülkenberg et Brendon Hartley : Le Mans, Porsche, la victoire et la Formule 1

En 2015, Brendon Hartley et Nico Hülkenberg défendaient dans la Sarthe les couleurs de Porsche. Issu de la filière Red Bull et pilote à plein temps du constructeur allemand, le premier jouait non seulement la victoire au Mans, mais aussi le titre mondial du Championnat du Monde d'Endurance, aux côtés de Timo Bernhard et Mark Webber. Le second était au volant d'une troisième 919 Hybrid, engagée en renfort à Spa et au Mans. Et avait hérité d'un baquet proposé à l'origine au Français Jean-Eric Vergne, puis à Fernando Alonso.

Nico Hülkenberg est associé à Earl Bamber et Nick Tandy. Les deux premiers découvrent la Sarthe. Le troisième, déjà vu en GT, dispute ses premières 24 Heures au volant d'un prototype. Mais le trio pointe en tête du classement horaire pendant les quinze dernières heures de course et offre à Porsche sa 17e victoire mancelle, qui se transforme en doublé avec la deuxième place de Hartley, Bernhard et Webber. L'unique apparition à ce jour de Nico Hülkenberg se solde donc par un succès, qui lui vaut le week-end suivant toute l'attention des médias et l'admiration - avec une pointe de jalousie peut-être ? - de ces confrères de la Formule 1 dans le paddock du Grand Prix d'Autriche.

En 2017, la victoire de Porsche est beaucoup plus longue à se dessiner. Victime le samedi en fin d'après-midi d'un problème de motricité à l'avant lié à son système hybride, la Porsche n°2 repart en avant-dernière position, après 65 minutes passées dans son box. A cet instant, Brendon Hartley est au volant, et une remontée à bride abattue commence pour le jeune Néo-Zélandais et ses équipiers Timo Bernhard et Earl Bamber. Elle va durer jusqu'au dimanche à 13 h 53, lorsque Bernhard s'empare de la première place, pour la 19e victoire de Porsche.

Si Nico Hülkenberg est depuis 2010 une valeur installée de la Formule 1 (il dispute ce week-end en Chine son 138e Grand Prix), sa victoire aux 24 Heures du Mans et ses deux titres mondiaux en endurance vont servir à Brendon Hartley de sésame pour son entrée en Formule 1. Après avoir recontacté Helmut Marko, lui-même ancien vainqueur des 24 Heures et responsable de la filière des pilotes Red Bull, Brendon Hartley obtient un volant chez Toro Rosso pour les quatre derniers Grands Prix 2017 et l'intégralité de la saison 2018.

Candidat aux points lors du Grand Prix de Bahreïn la semaine dernière, Brendon Hartley n'a pu concrétiser pour cause de pénalité. Pilote Renault F1 depuis 2017, Nico Hülkenberg occupe actuellement la sixième place du classement général provisoire.

 

Photo : Après une victoire aux 24 Heures du Mans (2017) et deux titres de Champion du Monde des Pilotes d'Endurance (2015 et 2017) avec Porsche, Brendon Hartley vise en 2018 ses premiers points en Formule 1, chez Toro Rosso-Honda.

News history Dernières actualités