24h Motos
Le 18/11/2016 14:00

Mike Di Meglio : "J'ai tout à prouver et à apprendre"

Après 13 années en grand-prix et un titre de Champion du Monde 125 cm3 acquis en 2008 Mike Di Meglio rejoint le Championnat du Monde d'Endurance. Le nouveau pilote du GMT94 âgé de 28 ans se lance un nouveau défi avec humilité et prudence. Il participera aux 24 Heures Motos les 15 et 16 avril prochain.

Mike Di Meglio : "J'ai tout à prouver et à apprendre"

Que représente le défi Endurance pour vous ?
« C'est un nouveau départ. L'an passé, j'étais déjà en contact avec le GMT94 mais j'étais bloqué par mon statut de pilote d'essais Aprilia. Nous avons repris contact il y a peu. Je suis à un tournant de ma carrière, j'aime la moto et l'Endurance est une discipline qui m'attire car c'est un travail d'équipe. J'arrive avec l'envie d'apprendre. »

Qu'est-ce qui vous a convaincu de rejoindre le GMT94 ?
« En Endurance, les grosses écuries se comptent sur les doigts d'une main. C'est important pour moi d'intégrer le Championnat du Monde d'Endurance dans de bonnes conditions. Je suis ravi de faire équipe avec David Checa car je sais qu'il va me donner beaucoup de conseils. Christophe Guyot est très expérimenté sur la stratégie de course ou la préparation des motos. C'est ce qui m'a convaincu. »

Que représente les 24 Heures Motos pour vous ?
« Lorsque j'étais petit, je participais à des courses d'Endurance et ça m'a toujours plus. C'est une course extraordinaire. Je n'ai jamais eu l'occasion d'y assister mais depuis deux ans, je suis la course à fond. Elle est passionnante. »

Piloter la nuit, doubler des retardataires, enchaîner les relais, c'est quelque chose de nouveau pour vous. Avez-vous des appréhensions ?
« Ma principale appréhension concerne la nuit et de savoir comment vais-je gérer la fatigue et le stress dans ces conditions. Je vais prendre de l'expérience au fur et à mesure et je vais me faire mon propre vécu. Cette saison, j'étais pilote d'essais pour Aprilia en MotoGP. Je passais mes journées au guidon de la moto. Je ne devais pas chuter et apporter beaucoup d'informations aux ingénieurs. Je pense que cette saison va me servir pour le futur. »

Une machine d'Endurance est très différente d'une machine de vitesse. Qu'est-ce qui sera le plus déroutant pour vous ?
« Machine d'Endurance ou de vitesse, ça reste une moto. La puissance est très différente par rapport à une MotoGP mais les machines d'Endurance sont très compétitives. L'électronique sera différent. En MotoGP, on travaille sur ce paramètre virage par virage. En Endurance, c'est une globalité. Le plus déroutant pour moi ce sera de partager la moto avec deux autres pilotes. Je vais devoir m'adapter aux réglages de la moto. »

Vous avez récemment testé la Yamaha du GMT94. Quelles ont été vos premières sensations ?
« La première séance d'essai s'est déroulée sur le circuit Carole. Un tracé assez technique mais les premières sensations ont été bonnes. La moto est puissante mais ce n'est pas un problème pour moi. La différence par rapport à ce que j'ai connu cette saison c'est qu'il faut gérer l'embrayage. C'est une habitude à reprendre. »

Quels sont vos objectifs personnels pour 2017 ?
« D'abord prendre beaucoup d'expérience. Ensuite, être au niveau de mes coéquipiers pour que notre équipage soit sain et que David Checa n'ait pas à doubler ses relais. Je ne peux pas dire, je vais tout casser. Il faut être le plus constant possible. J'ai tout à apprendre et je suis humble. En ce qui concerne les pilotes de vitesse qui s'engagent en Endurance, les gens ont peur que l'on s'emballe. Il faut penser sur la longueur et ne pas hésiter à perdre 5 dixièmes plutôt que de forcer et de chuter. Lorsqu'on analyse la course de Randy De Puniet au guidon de la Kawasaki du Team SRC au dernier Bol d'Or, les pilotes de vitesse sont capables de faire de belles choses en Endurance. Cependant, j'ai conscience que le défi sera relevé. »

PHOTO : En 2017, Mike Di Meglio participera au 24 Heures Motos et au Championnat du Monde d'Endurance au guidon de la Yamaha R1 du GMT94. Il fera équipe avec David Checa et Niccolò Canepa

News history Dernières actualités