24h Le Mans
Le 08/03/2018 12:00

Michel Vaillant et les 24 Heures du Mans 1957, entre fiction et réalité

Le nouvel "Art Strip" de Michel Vaillant présente le pilote le plus célèbre de l'histoire de la bande dessinée franco-belge lors de sa première apparition aux 24 Heures du Mans. Retour sur une fiction dessinée, mise en perspective avec la véritable course, et aussi quelques événements de l'année 1957.

Michel Vaillant et les 24 Heures du Mans 1957, entre fiction et réalité

Cette nouvelle déclinaison en format tableau d'un dessin issu de Michel Vaillant est extraite d'une histoire intitulée "La 24e heure", censée se dérouler lors des 24 Heures 1957. Cette année-là se disputait la 25e édition du double tour d'horloge sarthois.

 

Michel Vaillant, le "Rookie" du Mans - En 1957, Michel Vaillant est bel et bien une manière de "Rookie" (débutant), aussi bien aux 24 Heures que dans l'histoire de la bande dessinée. "La 24e heure" est la quatrième des cinq histoires courtes de quatre pages destinées à tester le personnage auprès des lecteurs du Journal de Tintin, créé en 1946. C'est aussi le premier d'une longue série d'exploits personnels en Sarthe imaginés par Jean Graton, créateur du personnage. Le dimanche, peu avant 5 h 00 du matin, Michel Vaillant sort de la piste alors qu'il est à la poursuite de la Ferrari qui mène la course. Sa voiture se retrouve bloquée derrière un talus vertical que Michel Vaillant met près d'une demi-heure à dégager à coups de pelle avant de reprendre la piste. Lorsqu'il passe le volant à son coéquipier Mansart, il est neuvième. Le duo effectue une folle remontée qui les ramène en deuxième position. Cet exploit suscite une boutade, mi-amusée mi-admirative, d'un observateur : "ce galopin finira Champion du Monde !"

Les 24 Heures du Mans 1957, la razzia Jaguar - Le constructeur britannique signe sa troisième victoire de rang, et la cinquième depuis 1951. Ron Flockhart signe son deuxième succès consécutif, associé à Ivor Bueb, lui-même vainqueur en 1955 avec Mike Hawthorn. Coéquipier de Flockhart lors de sa victoire en 1956, Ninian Sanderson termine deuxième en compagnie de John Lawrence, assurant un doublé à l'Ecurie Ecosse. On trouve cinq Jaguar Type D dans le top 6, l'exception étant la Ferrari 315 S d'usine de Stuart Lewis-Evans et Martino Severi, cinquième. Sept anciens et futurs vainqueurs des 24 Heures figurent dans le top 10 : Ron Flockhart, Ivor Bueb, Ninian Sanderson, Paul Frère, Duncan Hamilton, Masten Gregory et Lucien Bianchi. On retrouve également en quinzième position un pilote qui va, deux ans plus tard, changer le visage du sport automobile. Jack Brabham dispute en 1957 les 24 Heures pour la première fois en compagnie du Britannique Ian Raby (Cooper), avant d'être associé à Stirling Moss l'année suivante (Aston Martin) et de revenir au Mans en 1970 sur Matra, au côté de François Cevert. Entretemps, il est devenu le premier Champion du Monde de Formule 1 au volant d'une monoplace à moteur arrière (1959 et 60), puis le seul de l'histoire au volant d'une voiture portant son nom (1966).

Ca s'est également passé en 1957 ... - En Formule 1, l'Argentin Juan Manuel Fangio remporte son cinquième (et quatrième consécutif) titre mondial, notamment grâce à une fantastique victoire le 4 août, lors du Grand Prix d'Allemagne. Ce record ne sera battu qu'en 2003 par Michael Schumacher. Ancien Commandant en Chef des forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale, Dwight Eisenhower prête serment le 20 janvier pour son deuxième mandat de Président des Etats-Unis. En octobre, l'Union Soviétique réalise le premier vol orbital d'un satellite artificiel, baptisé Spoutnik 1. Côté musique, 1957 voit également la toute première rencontre entre les deux futurs Beatles John Lennon et Paul McCartney lors d'une fête paroissiale à Liverpool (6 juillet), ainsi que la création à New York de la comédie musicale "West Side Story" (22 septembre). Côté cinéma, l'année est notamment marquée par le décès du comédien Humphrey Bogart (14 janvier).

 

Cliquez ICI pour en savoir plus sur les Michel Vaillant Art Strips.

 

Photo : Michel Vaillant dans la nuit des 24 Heures du Mans 1957... à exposer dans votre salon ou votre bureau !

News history Dernières actualités