24h Motos
Le 14/10/2018 12:00

Masakazu Fuji (F.C.C TSR Honda France) : « L'équipe est encore plus forte »

Deux équipes japonaises ont triomphé au Mans en 2018. Toyota Gazzo Racing aux 24 Heures du Mans mais avant cela F.C.C TSR Honda France a remporté les 24 Heures Motos. Masakazu Fuji, team manager de cette équipe, revient sur ce succès et partage sa fierté d'être devenu le premier team japonais à remporter les 24 Heures Motos.

Masakazu Fuji (F.C.C TSR Honda France) : « L'équipe est encore plus forte »

Quelle valeur à votre victoire aux 24 Heures Motos 2018 ?

« C'est une superbe victoire pour nous et elle a une signification très forte pour notre équipe. Nous sommes extrêmement fiers. La moto et le trophée ont circulé à travers le Japon. La victoire, ce n'était pas l'objectif mais nous l'avons acquise de fort belle manière. Maintenant, nous savons que nous avons réussi à la décrocher sans avoir réellement 100% de notre potentiel. De ce fait, en 2019, nous serons encore plus forts. »

Notre potentiel actuel s'élève à 70% de nos capacités. L'objectif c'est d'être à 90% en avril prochain

Masakazu Fuji

Vous êtes la première équipe japonaise à remporter les 24 Heures Motos. Êtes-vous fier de cela ?

« En regardant la grille de départ, nous nous rendons compte qu'il y a beaucoup de motos japonaises présentes. C'est donc une fierté en tant qu'équipe et marque japonaise d'être devant les autres et de remporter la plus grande course d'Endurance moto : les 24 Heures Motos. Notre collaboration avec Honda France a débuté il y a un an mais j'ai l'impression que nous nous connaissons depuis toujours. Il y a une très belle osmose entre tous les membres de l'équipe et c'est ce qui a fait que nous avons pu accumuler des podiums et des victoires la saison passée. Je suis fier d'avoir réussi à mixer pleins de nationalités différentes. »

Votre statut de favori va t-il changer quelque chose dans votre préparation aux 24 Heures Motos 2019 ?

« Pour les prochaines 24 Heures Motos, nous engagerons la nouvelle Honda CBR 1000. Elle sera plus performante que celle que nous avons utilisé jusqu'à maintenant. Nous allons lui apporter notre savoir-faire acquis la saison passée. L'équipe est encore plus forte, tant au niveau des pilotes que du staff technique. Notre potentiel actuel s'élève à 70% de nos capacités. L'objectif c'est d'être à 90% en avril prochain. »

Comment jugez-vous l'intégration de votre nouveau pilote, Mike Di Meglio ?

« Je la juge très bonne. J'ai rencontré Mike lorsqu'il pilotait un châssis TSR que nous fabriquions en Championnat du Monde Moto2. C'est un pilote très professionnel. Son passage il y a deux saisons entre une machine du Championnat du Monde MotoGP et la Yamaha du GMT94 était moins compliqué que ce qu'il a pu vivre en passant de la R1 à la CBR. Avant le Bol d'Or, il n'avait participé qu'à une seule séance d'essais avec nous. C'est vrai qu'il était anxieux. Nous l'avons rassuré en lui disant que ça irait mieux relais après relais. Il a vite repris des automatismes et son expérience en 125cm3 et en Moto2 lui a été très utile car le pilotage de la CBR se rapproche plus de ces machines que d'une MotoGP. Il était tout simplement au niveau des meilleurs Nous sommes tous heureux de ses performances. »

PHOTO : LE MANS (SARTHE, FRANCE), CIRCUIT BUGATTI, 24 HEURES MOTOS, DIMANCHE 22 AVRIL 2018. COURSE. Masakazu Fuji, team manager de l'équipe japonaise F.C.C TSR Honda France lors de la conférence de presse d'après-course des 24 Heures Motos 2018.

News history Dernières actualités