24h Le Mans
Le 03/10/2017 20:30

Les travaux de sécurisation des virages Porsche ont débuté sur le circuit du Mans

Chaque année, des travaux sont réalisés sur le circuit des 24 Heures du Mans avec la sécurité comme motivation principale. Si la longueur du tracé reste cette année encore identique, des aménagements modifient régulièrement les abords de la piste. Ainsi, pour la 86e édition, une zone de dégagement sera aménagée dans la dernière courbe des virages Porsche.

Les travaux de sécurisation des virages Porsche ont débuté sur le circuit du Mans

Quand on demande aux pilotes quelle est la partie du circuit des 24 Heures du Mans qu'ils préfèrent, la plupart d'entre eux répondent "les virages Porsche", un enchaînement constitué de quatre courbes dont le virage du Pont qui enjambe la route départementale reliant les villes d’Arnage à Ruaudin.

Pourquoi ?
Parce que l'exercice procure les sensations les plus fortes, l'enfilade se négociant à haute vitesse. Dès la fin de l'année, la physionomie de l'ultime courbe avant le virage du Karting sera profondément modifiée sans que le tracé en lui-même n'évolue.

Prévue de longue date, la réalisation des travaux, sous la maîtrise d'ouvrage du Syndicat mixte du Circuit des 24 Heures, s'étalera jusqu'au mois de décembre 2017 car il faut dire que l'ampleur de la tâche et les chiffres sont impressionnants.

Un ruisseau, le Roule-Crottes, coule sous la chaussée. L’extension de la canalisation de ce dernier a été effectuée pendant l'été. Cette étape étant désormais terminée, les équipes de travaux vont s'attaquer au déboisement et au débroussaillage avant de démonter les glissières et le grillage qui sécurisaient jusqu'à présent cette portion du tracé.

Une fois le dévoiement des réseaux réalisé, les travaux de terrassement pourront débuter : 25 900 m3 de terre à enlever et 22 000 m3 de terre à rapporter afin de créer une zone de dégagement et d'édifier un talus qui sera recouvert de pelouse. Pour donner une idée de la quantité déplacée, un camion benne de 15 tonnes peut transporter environ 6 à 7 m3 !

Ce n'est que lorsque le terrassement sera terminé que les travaux routiers pourront à proprement commencer : Sous-couches puis bitume (590 tonnes d'enrobés), recouvert ensuite d'une enduit spécial à forte adhérence, pourra être appliqué.

Restera ensuite à poser 350 mètres de glissières de sécurité, ainsi que 370 mètres de grillage homologué aux normes de la FIA, et à réaliser le marquage au sol pour que les travaux soient achevés, peu avant les fêtes de fin d'année. Cette portion ne sera toutefois pas utilisée avant la 86e édition des 24 Heures du Mans puisqu'elle sert à raccorder le circuit Maison Blanche puis Bugatti, parties permanentes du circuit des 24 Heures, aux routes départementales lors de l'ouverture du grand circuit.

News history Dernières actualités