24h Le Mans
Le 11/11/2017 12:00

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (5) - Treize pilotes pour neuf victoires

En 2017, Ferrari fête ses 70 ans. Les premiers chapitres de sa fabuleuse légende se sont écrits aux 24 Heures du Mans, avec une première victoire dès 1949. Les pilotes vainqueurs dans la Sarthe au volant d'une voiture frappée du cheval cabré ont tous marqué, chacun à sa manière, l'histoire du sport automobile des années 1960 et même 1970, et offert à Ferrari un record de victoires mancelles qui tiendra vingt années durant.

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (5) - Treize pilotes pour neuf victoires

Ils sont treize à avoir offert la victoire mancelle à Ferrari : Luigi Chinetti, Lord Selsdon (voir les deux premiers épisodes de cette saga dans les liens ci-dessous), Maurice Trintignant, Jose Froilan Gonzalez, Olivier Gendebien, Phil Hill, Paul Frère, Ludovico Scarfiotti, Lorenzo Bandini, Jean Guichet (voir épisode précédent), Nino Vaccarella, Masten Gregory et Jochen Rindt.

-En 1949, la première victoire de Ferrari au Mans (dès sa première participation, rappelons-le) est aussi le troisième succès personnel de Luigi Chinetti, déjà vainqueur en 1932 et 1934 sur Alfa Romeo, respectivement avec les Français Raymond Sommer et Philippe Etancelin.

-Vainqueurs en duo en 1958, 1961 et 1962, le Belge Olivier Gendebien et l'Américain Phil Hill sont les seuls à avoir signé plusieurs victoires mancelles au volant d'une Ferrari. Le premier nommé devient même, en 1962, le premier quadruple vainqueur de l'histoire des 24 Heures. Ce record n'est battu qu'en 1981, lorsque Jacky Ickx signera sa cinquième victoire. Premier Américain victorieux dans la Sarthe, Phil Hill est aussi le seul pilote de l'histoire à avoir décroché dans la même année la victoire aux 24 Heures et le titre mondial en Formule 1.

-Vainqueur en 1960 en compagnie d'Olivier Gendebien, le pilote journaliste belge Paul Frère a raconté dans son livre "A Life Full Of Cars" une anecdote savoureuse. Peu convaincu par l'efficacité aérodynamique du pare-brise de leur Ferrari TR 59/60, il s'en ouvre à Enzo Ferrari, qui réplique avec son sens aiguisé de la formule : "vous savez, Frère, l'aérodynamique, c'est bon pour ceux qui ne savent pas faire de bons moteurs !"

-Victorieux au Mans en 1954, José Froilan Gonzalez et Maurice Trintignant sont aussi des pionniers en Formule 1. Le 14 juillet 1951, Gonzalez signe sur le circuit de Silverstone la première des 228 victoires de Ferrari (record et série toujours en cours) en Formule 1. Au Grand Prix de Monaco 1955, Trintignant est le premier pilote français vainqueur dans la discipline, lui aussi sur Ferrari. A noter que son neveu, le comédien Jean-Louis Trintignant, participera à son tour aux 24 Heures en 1980 sur Porsche 935 (abandon).

-Vainqueurs en 1963, Ludovico Scarfiotti et Lorenzo Bandini constituent le seul duo 100 % italien à remporter les 24 Heures au volant d'une Ferrari. Tous deux ont également signé chacun une victoire en Formule 1 sur Ferrari, respectivement en Italie en 1966 et en Autriche en 1964.

-En 1964, les brillants gentlemen-drivers victorieux Jean Guichet et Nino Vaccarella côtoient chez Ferrari quelques-uns des meilleurs pilotes de l'époque, comme John Surtees, Graham Hill, Jo Bonnier, Pedro Rodriguez, Jochen Rindt, Michael Parkes, Lorenzo Bandini... "Je n'ai pas souvenir d'une distinction précise entre ce qu'on appelle aujourd'hui les pilotes professionnels et les gentlemen-drivers, indique aujourd'hui Jean Guichet. On regardait avant tout les résultats. Nous connaissions le potentiel des uns et des autres, il y avait un bel esprit de camaraderie et nous n'essayions pas de nous impressionner mutuellement."

-Vainqueur en 1965, Masten Gregory compte seize participations aux 24 Heures du Mans de 1955 à 1972, dont la moitié au volant d'une Ferrari. Son coéquipier en 1965, l'Autrichien Jochen Rindt sera, comme Phil Hill, Champion du Monde en Formule 1, en 1970. Décédé lors d'un accident au Grand Prix d'Italie cette année-là, il est sacré à titre posthume. 

 

Cliquez ci-dessous pour en savoir plus sur les pionniers de l'histoire de Ferrari au Mans :

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (1) - Luigi Chinetti 1949, la première victoire

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (2) - Luigi Chinetti et le NART, victoire et souvenirs

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (3) - Jacques Swaters, l'ami belge

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (4) - Jean Guichet, le gentleman français

 

Photo (D.R. / Archives ACO) : Gros plan sur le Belge Olivier Gendebien en 1958, sur la route de la première de ses quatre victoires aux 24 Heures du Mans.

News history Dernières actualités