24h Le Mans
Le 10/11/2017 12:00

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (4) - Jean Guichet, le gentleman français

En 2017, Ferrari fête ses 70 ans. Les premiers chapitres de sa fabuleuse légende se sont écrits aux 24 Heures du Mans, avec une première victoire dès 1949. Parmi les pilotes ayant signé les neuf succès sarthois de Ferrari entre 1949 et 1965, le Français Jean Guichet occupe un place particulière : celle d'un gentleman driver d'abord client de Ferrari, avant d'en devenir pilote d'usine et d'inscrire son nom dans la légende des 24 Heures. Portrait souvenir.

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (4) - Jean Guichet, le gentleman français

Le 10 août dernier, Jean Guichet a eu 90 ans. Un âge ô combien respectable qui fait de lui le doyen des anciens vainqueurs des 24 Heures du Mans encore en vie. Il précède de peu l'Allemand Hans Herrmann, victorieux en 1970, qui fêtera cet anniversaire le 23 février prochain.

Lorsque Ferrari remporte les 24 Heures dès sa première participation en 1949, Jean Guichet a 22 ans : "J'étais industriel et je m'intéressais déjà au sport automobile et je participais à des rallyes. J'avais entendu parler des 24 Heures du Mans par la presse. Ce qui m'a intéressé, c'est qu'aux 24 Heures du Mans, il faut savoir aller vite sans casser la voiture, sans abîmer les freins, etc. Tout cet ensemble rendait les 24 Heures très attrayantes pour un pilote."

Jean Guichet pilote pour la première fois une Ferrari dans la Sarthe en 1961. Pour cette quatrième participation, débute pour lui une association fructueuse avec Pierre Noblet. En trois départs, ce duo termine troisième en 1961, puis deuxièmes l'année suivante, au volant de la mythique Ferrari 250 GTO. "Pierre Noblet et moi courions ensemble en gardant à l'esprit le fait qu'il fallait préserver la voiture pendant 24 Heures, en ne dépassant jamais les tours et les régimes que nous avions défini ensemble et surtout, l'un n'essayait jamais d'être plus rapide que l'autre", indique Jean Guichet.

En 1964, Jean Guichet est pilote d'usine Ferrari. "Enzo Ferrari m'avait remarqué parce que je disputais des courses au volant des Ferrari que j'achetais en tant que client et j'avais d'excellentes relations avec lui", indique Jean Guichet qui forme, au volant de la Ferrari 275 P n°20, un singulier duo de pilotes avec le Sicilien Nino Vaccarella. Guichet dirige un chantier naval à Marseille, tandis que Vaccarella est professeur de mathématiques dans un collège privé de Palerme : "Nino et moi nous sommes connus sur les courses auxquelles nous participions tous les deux, et nous avons sympathisé. Nous étions toujours d'accord sur la manière de ne pas dépasser les limites de la voiture. Il n'y avait absolument aucune méfiance entre nous, nous nous entendions très bien."

Le 21 juin 1964, Jean Guichet est le premier Français victorieux au Mans depuis Maurice Trintignant dix ans plus tôt. Cette association franco-sicilienne établit même un nouveau record de la distance  (4965 km à 195 km/h de moyenne). En 1965, 1966 et 1967, ses trois dernières participations au volant d'une Ferrari s'achèvent sur autant d'abandons. Mais la victoire de Jean Guichet en 1964 reste une sorte de prélude au grand retour des pilotes de l'Hexagone au sommet des 24 Heures, notamment grâce à Matra, dont il fut l'un des pilotes en 1969. Et lui vaut aujourd'hui une place à part au panthéon Ferrariste.

 

Vous pouvez retrouver l'intégralité de cette conversation avec Jean Guichet dans le numéro 4 de Spirit of Le Mans, le magazine officiel des 24 Heures. Cliquez ICI pour en savoir plus.

 

Cliquez ci-dessous pour découvrir d'autres histoires sur les pionniers de Ferrari au Mans :

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (1) - Luigi Chinetti 1949, la première victoire

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (2) - Luigi Chinetti et le NART, victoire et souvenirs

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (3) - Jacques Swaters, l'ami belge

 

Photo (D.R. / Archives ACO) : Au volant de la Ferrari GTO, devenue aujourd'hui l'une des voitures de collection les plus chères au monde, Jean Guichet a terminé deuxième des 24 Heures du Mans en 1962 (ici à l'image), puis remporté le Tour Auto l'année suivante.

News history Dernières actualités