24h Le Mans
Le 08/11/2017 12:00

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (2) - Luigi Chinetti et le NART, victoire et souvenirs

En 2017, Ferrari fête ses 70 ans. Les premiers chapitres de sa fabuleuse légende se sont écrits aux 24 Heures du Mans, avec une première victoire dès 1949. Cette année-là Luigi Chinetti, déjà vainqueur dans la Sarthe en 1932 et 1934, était au volant. Par une curieuse coïncidence dont l'Histoire a souvent le secret, Luigi Chinetti signe en tant que patron d'écurie ce qui est encore aujourd'hui la dernière victoire de Ferrari au général.

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (2) - Luigi Chinetti et le NART, victoire et souvenirs

En 1965, la victoire du NART est la neuvième de Ferrari aux 24 Heures du Mans. Au fil d'une spectaculaire remontée, la 250 LM, que Chinetti a confié à Jochen Rindt et Masten Gregory, est menée "à la cravache"... à tel point que les mécaniciens n’osent même plus regarder le "mouchard" du compte-tours ! Il est vrai que Rindt est un sprinter et Masten Gregory dispute ses dixièmes 24 Heures. La voiture rend l’âme quelques dizaines de mètres après avoir franchi la ligne d’arrivée, couple conique explosé. Mais qu’importe, la victoire est aussi belle qu’improbable et Chinetti sera ravi de ce pied de nez aux bookmakers.

Par la suite, la fidélité de Luigi pour les 24 Heures et ses amis de l’Automobile Club de l'Ouest n’aura d’égale que l’admiration qu’il portait aux coureurs français d’avant-guerre et qui demeurèrent ses amis. En 1971, il a le bonheur de voir son fils Luigi Junior, dit "Coco", remporter avec la nouvelle Ferrari 365 GTB/4 une victoire de catégorie sous les couleurs du NART, assortie d'une cinquième place au classement général.

Sur la fin de sa vie, il lui arrivait d’appeler l’ACO le dimanche pour prévenir de son arrivée. Il prenait un vol de nuit à New York, louait une voiture à Roissy au petit matin et nous déjeunions sur les Hunaudières chez Maurice Génissel, faisant honneur aux rillettes, au rôti accompagné de pommes sautées et du traditionnel gâteau aux biscuits trempés au caramel. C’était un pur délice que d’entendre Luigi raconter ses 24 Heures et Maurice lui soufflant tous les mensonges que son établissement, véritable quartier général des coureurs des décennies durant, pouvait avoir entendu. Ragaillardi par tous ces souvenirs, Luigi regagnait le Connecticut le soir même.

Luigi Chinetti a également été fait Citoyen d’Honneur de la Ville du Mans et aujourd'hui, la place principale à l’entrée du Circuit porte son nom, hommage mérité à un homme hors du commun, d’un charisme fédérateur. Un de ceux qui ont écrit la légende du Mans.

 

Cliquez ci-dessous pour retrouver l'histoire de la première victoire de Ferrari aux 24 Heures :

Les pionniers de Ferrari 1949-1965 (1) - Luigi Chinetti 1949, la première victoire

 

Photo (D.R - Archives ACO) : Cinq ans avant la victoire de Masten Gregory et Jochen Rindt, le NART (North American Racing Team) de Luigi Chinetti signe son premier podium aux 24 Heures du Mans, avec la deuxième place de Ricardo Rodriguez et d'André Pilette. 

News history Dernières actualités