24h Le Mans
Le 19/03/2017 03:40

Les pilotes des 24 Heures du Mans à la fête aux 12 Heures de Sebring 2017

Contrairement aux 24 Heures de Daytona, manche d'ouverture de l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship, qui avaient été passablement perturbées par la pluie en janvier dernier, la 65e édition des 12 Heures de Sebring se sont déroulées sous un soleil et des températures printaniers avec du suspense jusqu'à la fin.

Les pilotes des 24 Heures du Mans à la fête aux 12 Heures de Sebring 2017

Si la victoire de la Cadillac DPi (Daytona Prototype international) des frères Taylor, associés pour la toute dernière fois à Max Angelelli avait fait polémique suite à l'accrochage dans le dernier tour de Ricky Taylor et Filipe Albuquerque, ancien pilote officiel Audi, celle des 12 Heures de Sebring ne souffre d'aucune contestation.

Aux Etats-Unis, l'intervention de la voiture de sécurité provoque souvent de nombreux changements de leaders, mais avec six sorties seulement sur le tour d'horloge floridien, ce sont surtout les ravitaillements qui ont entraîné les chassés-croisés en tête.

Les LM P2 et les DPi, regroupés dans la catégorie Prototype, ont souffert de nombreux soucis de jeunesse, nouveau règlement technique oblige, à l'exception notable des Cadillac DPi, qui trustent la totalité du podium, contrairement à Daytona, où une Riley LM P2 était parvenue à monter sur la troisième marche derrière deux Cadillac DPi.

Toutefois, comme à Daytona, la fin de course s'est résumée principalement à un duel entre la Cadillac DPi n°10 de Wayne Taylor Racing et la Cadillac DPi n°5 de Mustang Sampling Racing puisque le troisième larron a franchi la ligne d'arrivée avec deux tours de retard. Et l'issue est la même : les frères Jordan (victorieux en LM GTE Pro avec Corvette Racing dans la Sarthe en 2015) et Ricky Taylor, épaulés cette fois par Alex Lynn, qui fera ses débuts aux 24 Heures du Mans en juin prochain avec l'écurie G-Drive Racing en LM P2, devancent Christian Fittipaldi, Joao Barbosa et Filipe Albuquerque.

La joie du clan Taylor contrastait avec la déception du camp Rebellion Racing qui, malgré un changement d'alternateur peu avant la mi-course, a continué à souffrir de soucis électriques qui ont réduit à néant la performance du vainqueur des 24 Heures du Mans 2016 Neel Jani, parti de la pole position.

Si Wayne Taylor Racing et Cadillac ont pu réaliser la passe de deux Daytona/Sebring, Ford a échoué dans la catégorie GTLM (nom donné à la catégorie LM GTE Pro outre-Atlantique) face à une écurie Corvette Racing qui, comme aux 24 Heures du Mans dans la catégorie LM GTE Pro en 2015, n'est jamais aussi forte que dans l'adversité.

Dans la Sarthe, les hommes de Doug Fehan, responsable du programme Compétition de Chevrolet Corvette, avaient perdu l'un des deux exemplaires de la C7.R dès les essais mais à Sebring, les deux voitures ont pris le départ… pour voir les lauréats du Mans, Oliver Gavin et Tommy Milner (avec Marcel Fässler, triple vainqueur au classement général dans la Sarthe) abandonner une heure après le départ suite à des soucis de température d'eau.

La voiture sœur n°3 de Jan Magnussen, Antonio Garcia et Mike Rockenfeller, lauréat au Mans au classement général avec Audi en 2010, a pris le relais. En dépit de la malchance qui a frappé ce dernier, la voiture de sécurité entrant en piste alors qu'il devait ravitailler, ruinant la stratégie, le trio est parvenu à conserver la tête jusqu'à l'arrivée devant la Ford GT des vainqueurs en LM GTE Pro au Mans en 2016, Dirk Müller, Joey hand et le Manceau Sébastien Bourdais, qui retrouvent sur le podium leurs dauphins dans la Sarthe Toni Vilander et Giancarlo Fisichella, aidés par James Calado à Sebring, au volant de la Ferrari 488 GTE de Risi Competizione.

Enfin, Scuderia Corsa, lauréate au Mans en LM GTE Am, a dû se contenter de la deuxième place en GTD à Sebring avec la Ferrari 488 GTE, Christina Nielsen, Alessandro Balzan, qui seront au départ dans la Sarthe en juin prochain, et Matteo Cressoni ayant été devancés par la Mercedes-AMG GT3 de Ben Keating, Jeroen Bleekemolen, qui évolueront dans une Riley en LM P2 au Mans, et Mario Farnbacher.

La troisième manche du championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship aura lieu sur le circuit urbain de Long Beach, en Californie, le 8 avril.

Résultats

Photo (Richard Dole / IMSA) : La Chevrolet Corvette C7.R n°3 a remporté la catégorie GTLM à l'issue de la 65e édition des 12 Heures de Sebring.

News history Dernières actualités